Démolitions en série dans plusieurs villes marocaines

4 février 2024 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le ministère de l’Intérieur marocain a ordonné l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités au sujet des constructions érigées sur le domaine public maritime, objet de démolitions dans plusieurs villes du royaume.

L’enquête viserait à connaître les responsables qui ont facilité les procédures administratives aux propriétaires de ces maisons et villas, ou qui ont fait preuve de négligence en laissant les concernés s’installer sur le domaine public maritime. Plusieurs observateurs ont applaudi et encouragé la démolition des maisons et villas de luxe érigées sur les plages à Tétouan, Martil, Chefchaouen et dans d’autres villes marocaines, appelant à une application stricte de la loi, rappelle-t-on.

À lire : Maroc : démolitions en cascade à Chefchaouen

À Chefchaouen, les autorités locales ont mobilisé les forces de sécurité pour encadrer ces opérations de démolition et gérer des cas éventuels de protestation. À Martil, les autorités compétentes se sont mobilisées pour soutenir les personnes vulnérables, victimes de ces opérations de démolition, en leur trouvant un logement provisoire. Les services du ministère de l’Intérieur suivent de près le déroulement des opérations de démolition, indiquent des sources.

À lire : Maroc : que cache la démolition d’habitats et de commerces à Imsouane ?

Ces opérations de démolition se mènent par étapes. Dans un premier temps, les comités mixtes vont sur le terrain pour détecter les cas de violation et recenser le nombre de constructions à démolir. Ensuite, vient la phase de démolition proprement dite, après décision du Wali, en coordination avec le parquet compétent, les forces de sécurité, la Gendarmerie royale, les forces auxiliaires et les services de la protection civile.

Sujets associés : Chefchaouen - Martil - Tétouan - Immobilier

Aller plus loin

Tanger libère ses trottoirs et ça ne plait pas à tout le monde

Les opérations de libération de l’espace public se poursuivent au Maroc. Lundi, les autorités de Tanger ont procédé à la saisie des chaises, tables et enseignes des boutiques et...

Maroc : démolitions en cascade à Chefchaouen

Les autorités de la commune de Bni Bouzra, dans la province de Chefchaouen, ont lancé samedi une vaste campagne de démolition de maisons et villas construites sur le domaine...

Maroc : les maisons et restaurants sur les plages démolies

Les autorités locales de la préfecture de M’diq-Fnideq ont lancé une vaste opération de libération du domaine public maritime. Des dizaines d’établissements installés...

Maroc : plus de 400 cabanons détruits à Bouznika

Les autorités marocaines ont lancé mardi l’opération de démolition de cabanons informels sur la plage de Dahomey, à Bouznika.

Ces articles devraient vous intéresser :

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

L’immobilier au Maroc augmente encore au 3e trimestre

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) s’est apprécié, en glissement annuel, de 1,3 % au troisième trimestre de 2022. C’est ce que précisent Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la...

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.