Des Marocains bloqués en Egypte rapatriés

3 juillet 2020 - 08h00 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Quelque 150 Marocains bloqués en Égypte à la suite de la fermeture des frontières due au Covid-19, sont rentrés au pays ce jeudi.

Parmi les 150 heureux, il y a des personnes âgées, malades ayant subi des opérations chirurgicales, des femmes et des nourrissons. Tous ces Marocains de retour étaient détenteurs de visas de court séjour en situation de vulnérabilité mais qui répondent aux critères fixés par les services consulaires. Ce vol retour s’est déroulée dans de bonnes conditions et dans le respect des mesures préventives sanitaires en vigueur, souligne La Map.

En effet, 510 demandes étaient en cours pour cette opération de rapatriement. Elles ont fait l’objet de «  critères transparents  » après une étude attentive de l’ensemble des dossiers. Au bout du rouleau, ils sont 150 Marocains bloqués en Égypte de retour jeudi, depuis l’aéroport international du Caire à destination de Beni Mellal. Cette liaison aérienne a été assurée par un vol de la compagnie Royal Air Maroc (RAM).

Cette opération a été supervisée par les autorités égyptiennes et par l’ambassadeur du Royaume du Maroc près l’Égypte, Ahmed Tazi.

Rappelons que suite à la fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes en raison de la pandémie du nouveau Coronavirus, tout ce beau monde a été bloqué en Égypte depuis mars dernier, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Egypte - Ahmed Tazi - Rapatriement - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Marocains bloqués à l’étranger

Aller plus loin

L’Égypte impose une taxe sur les visas aux pays arabes

L’Égypte a décidé d’imposer une taxe sur les visas à plusieurs pays arabes. Les pays avec lesquels il a ratifié des accords bilatéraux ne sont pas concernés par cette mesure.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Le roi Mohammed VI ordonne un large mouvement des attachés militaires

Le roi Mohammed VI a instruit des responsables militaires à l’effet de procéder à un large mouvement des attachés militaires à l’étranger.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques