Corée du Sud : conditions inhumaines d’un détenu marocain, les explications des autorités

14 octobre 2021 - 15h20 - Ecrit par : S.A

Les autorités coréennes ont tenté de justifier le traitement dégradant infligé à un Marocain retenu dans un centre de détention pour migrants de Hwaseong à la suite de la publication d’une vidéo choc.

Selon les explications du ministère coréen de la justice, le Marocain a écopé de deux sanctions pénales en octobre 2020 et février 2021 pour des actes de violence. Arrivé en Corée du Sud en 2017, le trentenaire avait demandé l’asile avant de faire l’objet d’un ordre d’expulsion. Dans la foulée, il a été placé dans un centre de détention pour migrants de Hwaseong. Cet homme qui dit souffrir de troubles mentaux, a été mis en isolation plus d’une douzaine de fois en l’espace de quelques mois. Dans une vidéo diffusée fin septembre, on le voit attaché, les bras et les pieds dans le dos et le ventre contre le sol. Il est ligoté et sa tête est couverte d’un tissu entouré de scotch et des câbles.

À lire : Des Marocains sans-papiers dans une situation intenable au centre de rétention de Toulouse

Le ministère coréen justifie ce traitement jugé “inhumain” par les milieux de défense des droits l’Homme et des migrants et assure que ces moyens n’ont été utilisés que pour quelques minutes voire 3 heures au maximum. « Pendant la période de détention du citoyen marocain (du 17 mars 2021 au 30 août de la même année), il a vandalisé à plusieurs reprises les installations du centre et s’en est pris à la porte entre la salle de protection et les toilettes, puis brisé la porte en fer et causé des dommages importants à une ligne téléphonique », rapportent le ministère de la Justice et des sources diplomatiques coréennes à Hespress.

Il est également reproché au détenu d’avoir « endommagé à plusieurs reprises les installations du centre, telles que les conduites d’eau, les fenêtres, les caméras de surveillance, les toilettes », causant des « fuites d’eau » et « une inondation dans le couloir » ; « agressé et blessé » l’agent du centre de rétention, exposé « ses parties génitales devant le personnel », « tenté de se blesser après avoir brisé la fenêtre, utilisant des éclats de verre tranchants et essayant de se poignarder le cou ou de couper des vaisseaux sanguins ».

À lire : France : des sans-papiers transformés en "esclaves"

Après la publication de la vidéo, il y a eu une intervention des autorités marocaines à Séoul. L’ambassade du Maroc en Corée s’occupe du dossier du détenu. De leur côté, les autorités coréennes assurent être en contact avec les autorités marocaines pour l’extradition du jeune homme. La défense de ce dernier entend saisir le ministère de la Justice pour sa libération et porter son cas devant le groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire et au Comité contre la torture.

Tags : Corée du Sud - Vidéos

Aller plus loin

Les tribulations d’un médecin suisse au Maroc

Depuis 2000 qu’il s’est installé dans la région de M’hamid El Ghizlane, dans le sud marocain, près de la frontière avec l’Algérie pour y développer un tourisme écologique, le chirugien...

La hantise des sans-papiers marocains en centre de rétention

En France, les sans-papiers marocains et d’autres nationalités en centres de rétention administrative (CRA) expriment leur refus de faire un test Covid-19. Et pour...

Le terroriste marocain Abu Zubeir Al-Maghribi raconte son incarcération en Iran

Le Marocain Abu Zubeir Al-Maghribi, ancien membre marocain de l’organisation terroriste islamiste Al-Qaïda, actuellement détenu en Libye, raconte l’histoire de son incarcération...

Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

L’affaire fait grand bruit et suscite beaucoup d’émoi dans le rang des défenseurs des droits des migrants en Corée du Sud. Celle d’un Marocain maltraité et subissant des atrocités...

Nous vous recommandons

Polémique autour d’un film sur l’Algérie tourné au Maroc

Le tournage du nouveau film algérien intitulé « Citoyen d’honneur » au Maroc soulève de vives polémiques en Algérie.

Tensions Maroc-Algérie : des personnalités maghrébines appellent au retour à la raison

Des personnalités marocaines et algériennes ont, dans une pétition, exprimé leur grande inquiétude face à l’escalade actuelle dans les relations entre Rabat et Alger. Ils appellent « l’ensemble des personnes et des organisations de bonne volonté dans les deux...

L’Espagne n’est pas autorisée à vendre du gaz algérien au Maroc

L’Espagne ne peut pas vendre du gaz au Maroc en raison d’une clause inscrite dans son contrat avec l’Algérie qui interdit toute revente du gaz algérien à des pays tiers.

Séismes dans le Nord du Maroc : faut-il craindre le big one ?

Un total de 2 139 tremblements de terre d’intensité variable, avec des épicentres autour de la mer d’Alboran, ont été enregistrés depuis début avril 2021. C’est ce que révèle l’Institut géographique national espagnol, après les plus de dix séismes détectés le...

Tourisme : l’espoir renaît à Marrakech

Avec la reprise des vols et la mise en place des mécanismes de soutien, l’activité touristique reprend progressivement à Marrakech. Certains établissements hôteliers enregistrent déjà des réservations pour les mois de mars et...

Coupe arabe : l’Algérie cherche-t-elle à éviter le Maroc ?

L’Algérie et l’Égypte disputeront leur prochain match de la Coupe arabe 2021 mardi 7 décembre, à Doha. La sélection algérienne veut coûte que coûte gagner pour terminer premier du groupe D afin d’éviter de croiser le fer avec le Maroc en quarts de...

Espace aérien algérien : RAM va changer l’itinéraire de 15 vols par semaine

Suite à la fermeture de l’espace aérien algérien aux avions civils et militaires, Royal Air Maroc annonce qu’environ 15 vols par semaine en direction de la Tunisie, la Turquie et l’Égypte seront réaménagés.

L’Algérie profère de graves accusations contre le Maroc et Israël

À Stockholm, Mounia Boumaiza, ambassadrice de l’Algérie à Vienne, a lancé de graves accusations contre le Maroc et Israël lors de la 28ᵉ réunion du conseil des ministres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe...

Maroc : fin des regroupements familiaux dans les tribunaux

Les nombreuses plaintes enregistrées sur les relations de parenté dans les tribunaux ont trouvé une oreille attentive. Le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mohamed Abdennabaoui, a suspendu les regroupements familiaux dans les...

Des parents d’élèves font plier une école française à El Jadida

À El Jadida, des parents d’élèves ont contraint un lycée français à retirer un manuel de géopolitique comportant des cartes du Maroc amputés du Sahara.