Omar Radi : ouverture du procès en appel

4 novembre 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le journaliste Omar Radi, condamné à six ans de prison sera à nouveau devant le juge ce jeudi, dans le cadre de son procès en appel.

Accusé d’« espionnage » et de « viol », le journaliste espère toujours une libération dans cette affaire qui l’a conduit à la prison d’Oukacha à Casablanca.

Selon les déclarations de son père Driss Radi, citées par le journal La Croix, « Omar Radi se porte aussi bien que possible ». Pour rappel, le journaliste avait entamé une grève de la faim en avril dernier pour contester son incarcération, qu’il avait dû arrêter au bout de 22 jours car, souffrant de la maladie de Crohn, sa santé s’était alors fortement dégradée. Il suit depuis lors un lourd traitement.

A lire : Omar Radi : Amnesty International demande un nouveau procès

Driss Radi a également dénoncé les conditions de détention de son fils qui serait traité comme un « détenu politique ». « Nul ne sait ce qui peut advenir lors de ce procès en appel, ce n’est pas la justice mais les “services” qui décident », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le procès en appel de Soulaimane Raissouni prévu le 3 novembre a été reporté au 10 novembre. Celui du Franco-marocain Maati Monjib, défenseur des droits humains et fondateur de l’Association marocaine du journalisme d’investigation (AMJI), remis en liberté provisoire en mars dernier, poursuivi pour « fraude » et « atteinte à la sécurité de l’État » a lui été renvoyé au 2 décembre, souligne le même source.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Espionnage - Prison d’Oukacha

Aller plus loin

La condamnation d’Omar Radi préoccupe les États-Unis

Les États-Unis se disent “préoccupés” par le cas du journaliste marocain Omar Radi, également défenseur des droits humains, condamné en appel à six ans de prison ferme pour viol...

Lourde peine de prison pour Omar Radi

La Cour d’appel de Casablanca a condamné ce lundi 19 juillet, le journaliste Omar Radi à 6 ans de prison. Une mauvaise nouvelle pour les associations de défense des droits de...

Maroc : des organisations de journalistes exigent la libération de Omar Radi et Slimane Raissouni

Réunis au sein du SNJ, du SNJ-CGT et de la CFDT-Journalistes, les journalistes marocains ont appelé en milieu de semaine à libération de deux confrères maintenus en détention...

Omar Radi : Amnesty International demande un nouveau procès

Au lendemain de la condamnation à six ans de prison du journaliste marocain Omar Radi pour viol et espionnage, Amna Guellali, directrice régionale adjointe pour l’Afrique du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.