La Corée du Sud réagit à l’affaire du Marocain maltraité

3 octobre 2021 - 10h00 - Monde - Ecrit par : A.T

Les autorités diplomatiques coréennes ont réagi suite à l’affaire du jeune Marocain qui aurait subi des traitements inhumains et dégradants dans un centre de détention pour migrants.

Les échos de cette capture d’écran inhumaine et révoltante sur les réseaux sociaux sont parvenus aux oreilles de Séoul qui a tenté de se justifier à travers une source diplomatique citée par Hespress.

Dans un premier temps, un représentant de l’ambassade du Maroc à Séoul a indiqué que « la vidéo remonte au mois de juin dernier », ajoutant que « dès que l’ambassade a été informée de l’affaire, elle a fait le nécessaire dans de tels cas en contactant le ministère coréen des Affaires étrangères et le centre de réfugiés où réside le citoyen marocain ».

A lire :Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

De leurs côtés, les sources sud-coréennes ont rapporté que ce traitement déshonorant subi par le Marocain est plutôt dû à « des actes de violence commis par le Marocain à l’intérieur du centre ».

Argument battu en brèche par plusieurs défenseurs des droits l’homme coréens qui ont condamné « l’usage excessif de la force contre un détenu dans un centre de détention pour réfugiés », demandant que les responsables soient punis et que des mesures soient prises pour éviter que cela ne se reproduise.

À noter que le Marocain se trouve depuis plus de six mois au centre de détention de Hwaseong dans la province du Gyeonggi, dans des conditions inhumaines, selon des ONG de défense des droits humains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Droits et Justice - Diplomatie - Corée du Sud - Prison - Vidéos - Bavure policière

Aller plus loin

Un Marocain fait condamner l’État sud-coréen

Le Marocain qui avait subi des traitements inhumains et dégradants dans un centre de rétention pour migrants en Corée du Sud a gagné son procès contre l’État sud-coréen.

Un Marocain porte plainte contre le gouvernement coréen

Le ressortissant marocain enfermé pieds et poings liés dans la petite cellule d’un centre de détention pour migrants en Corée du Sud, et dont l’histoire est devenue virale sur...

Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

L’affaire fait grand bruit et suscite beaucoup d’émoi dans le rang des défenseurs des droits des migrants en Corée du Sud. Celle d’un Marocain maltraité et subissant des...

Corée du Sud : conditions inhumaines d’un détenu marocain, les explications des autorités

Les autorités coréennes ont tenté de justifier le traitement dégradant infligé à un Marocain retenu dans un centre de détention pour migrants de Hwaseong à la suite de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.