La Corée du Sud réagit à l’affaire du Marocain maltraité

3 octobre 2021 - 10h00 - Ecrit par : A.T

Les autorités diplomatiques coréennes ont réagi suite à l’affaire du jeune Marocain qui aurait subi des traitements inhumains et dégradants dans un centre de détention pour migrants.

Les échos de cette capture d’écran inhumaine et révoltante sur les réseaux sociaux sont parvenus aux oreilles de Séoul qui a tenté de se justifier à travers une source diplomatique citée par Hespress.

Dans un premier temps, un représentant de l’ambassade du Maroc à Séoul a indiqué que « la vidéo remonte au mois de juin dernier », ajoutant que « dès que l’ambassade a été informée de l’affaire, elle a fait le nécessaire dans de tels cas en contactant le ministère coréen des Affaires étrangères et le centre de réfugiés où réside le citoyen marocain ».

A lire :Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

De leurs côtés, les sources sud-coréennes ont rapporté que ce traitement déshonorant subi par le Marocain est plutôt dû à « des actes de violence commis par le Marocain à l’intérieur du centre ».

Argument battu en brèche par plusieurs défenseurs des droits l’homme coréens qui ont condamné « l’usage excessif de la force contre un détenu dans un centre de détention pour réfugiés », demandant que les responsables soient punis et que des mesures soient prises pour éviter que cela ne se reproduise.

À noter que le Marocain se trouve depuis plus de six mois au centre de détention de Hwaseong dans la province du Gyeonggi, dans des conditions inhumaines, selon des ONG de défense des droits humains.

Tags : Immigration clandestine - Droits et Justice - Diplomatie - Corée du Sud - Prison - Vidéos - Bavure policière

Aller plus loin

Corée du Sud : conditions inhumaines d’un détenu marocain, les explications des autorités

Les autorités coréennes ont tenté de justifier le traitement dégradant infligé à un Marocain retenu dans un centre de détention pour migrants de Hwaseong à la suite de la publication...

Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

L’affaire fait grand bruit et suscite beaucoup d’émoi dans le rang des défenseurs des droits des migrants en Corée du Sud. Celle d’un Marocain maltraité et subissant des atrocités...

The Green Future Index 2021 : le Maroc, 26ème, passe devant la Corée du Sud et Israël

L’index 2021 du MIT Technology Review Insights attribue la 26ᵉ place au Maroc dans le classement mondial des pays qui luttent contre le changement climatique. Ce rang place le...

Un Marocain porte plainte contre le gouvernement coréen

Le ressortissant marocain enfermé pieds et poings liés dans la petite cellule d’un centre de détention pour migrants en Corée du Sud, et dont l’histoire est devenue virale sur les...

Nous vous recommandons

Des MRE totalement vaccinés de la liste B maintenus en quarantaine

L’entrée en vigueur des nouvelles mises à jour de la liste B demandant la suppression de la quarantaine pour les voyageurs en provenance de ces pays, est diversement appréciée par les hôtels, entrainant une situation confuse. Des MRE, remplissant les...

Maroc : une arnaque coûte 60 millions de dirhams à un Brésilien

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca ont réussi à démanteler un réseau international de trafic de diamants et d’autres bijoux de grande valeur actif au Maroc, en Égypte et dans des pays du Golfe. La victime, un Brésilien, à qui plus de 60...

Contrat GME : l’Espagne était au courant depuis 3 ans de la décision de l’Algérie

L’Espagne à travers son plus grand groupe gazier Naturgy était au courant depuis 2018 de la décision du gouvernement algérien de rompre le contrat Gazoduc Maghreb-Europe avec le Maroc.

Gisement de fer : l’Algérie viole un accord avec le Maroc

Un ancien ambassadeur algérien affirme que le Maroc n’a aucun droit sur le gisement de Gara-Djebilet, qui avait fait l’objet d’une convention de coopération entre Rabat et Alger.

Une attaque marocaine au Sahara aurait touché des projets financés par le Pays basque

Le parlementaire d’Elkarrekin Podemos-IU, Iñigo Martínez, a demandé au gouvernement basque s’il envisage de prendre des mesures pour « réparer les dégâts » causés par « l’attaque » de l’armée marocaine sur un projet financé par des institutions...

Yvelines : contrôle d’un imposant chargement en route vers le Maroc

Lors d’une opération de contrôle routier la veille du weekend prolongé de l’Assomption, les agents de la police ont intercepté un fourgon transportant un chargement imposant en partance vers le Maroc sur la N10, à...

La Mauritanie, médiatrice dans la crise Maroc-Algérie

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a assuré que son pays « travaille sereinement » pour apaiser les tensions entre l’Algérie et le Maroc après la rupture des relations diplomatiques entre les deux...

Abdelmadjid Tebboune : « le Maroc est partie prenante dans les agissements du MAK »

L’Algérie persiste à dire que le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), classé comme « organisation terroriste », est le protégé du Maroc. Son président, Abdelmadjid Tebboune, a réitéré les mêmes...

Vers la liquidation des filiales marocaines du groupe Fram ?

Après sept ans de gestion du cas marocain, le groupe Fram risque de liquider ses filiales marocaines. Une réunion est prévue en ce sens à la fin du mois de juin à Toulouse.

Maroc : l’inflation s’envole

Au vu de l’évolution de la situation économique marquée par la flambée du prix de certains produits, Bank al-Maghrib estime que l’inflation pourrait atteindre 4,7 % à la fin de l’année au Maroc, alors que ces deux dernières années, elle n’était que 2...