Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

1er octobre 2021 - 09h00 - Monde - Ecrit par : G.A

L’affaire fait grand bruit et suscite beaucoup d’émoi dans le rang des défenseurs des droits des migrants en Corée du Sud. Celle d’un Marocain maltraité et subissant des atrocités dans un centre de détention pour migrants.

Le collectif des défenseurs des droits des migrants et des étrangers, a tenu une conférence mercredi, devant la commission nationale des droits de l’homme, relatant des faits de maltraitance sur un migrant marocain. Ces faits, relayés par la presse sud-coréenne, remontent au mois de mars dernier. Le Marocain est arrivé en Corée du Sud depuis octobre 2017. En tant que demandeur d’asile, il a été placé dans un centre de détention pour migrants de Hwaseong dans la province de Gyeonggi, rapporte The Korean Times.

À lire : Des Marocains exigent de meilleures conditions d’accueil à Ceuta

C’est dans ce centre qu’il aurait subi les pires atrocités. Placé en isolement dans une cellule de 10 m², le jeune homme âgé d’une trentaine d’années y a passé la majeure partie de sa détention, dans des positions inhumaines. Sur les enregistrements des caméras de surveillance, on le voit dans sa cellule, placé sur le ventre, les bras et les pieds ligotés derrière le dos et un sac sur la tête.

À lire : Libye : les migrants marocains détenus dans des conditions déplorables

Selon les défenseurs des droits des migrants, il aurait passé dans cette position de 20 minutes à plus de 4 heures, de façons répétées. « Ils m’ont traité comme un animal. Je me rappelle tout ce qui m’est arrivé ici. C’est traumatisant », a-t-il raconté dans un témoignage rapporté par ses défenseurs.

À lire : Migrants à Sebta : Amnesty international critique le Maroc et l’Espagne

Tout en accusant et dénonçant ce traitement inhumain et dégradant, les associations des droits de migrants confie avoir soumis le cas du migrant marocain au groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire et au Comité onusien contre la torture.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corée du Sud - Immigration

Aller plus loin

Des Marocains jetés à la mer par des militaires espagnols (vidéo)

Battus et jetés à l’eau, plusieurs migrants arrivés à Sebta ces derniers jours, ont eu droit à un traitement « inhumain ». Une vidéo, publiée le 18 mai sur les réseaux sociaux...

Migrants à Sebta : Amnesty international critique le Maroc et l’Espagne

À Ceuta, on enregistre ces derniers jours de multiples scènes d’expulsions forcées et de violences commises par les forces de l’ordre espagnoles qui jettent en mer des personnes...

Corée du Sud : conditions inhumaines d’un détenu marocain, les explications des autorités

Les autorités coréennes ont tenté de justifier le traitement dégradant infligé à un Marocain retenu dans un centre de détention pour migrants de Hwaseong à la suite de la...

Des Marocains exigent de meilleures conditions d’accueil à Ceuta

Près de 200 migrants marocains parmi ceux arrivés en masse à Ceuta en mai dernier, ont manifesté samedi devant la délégation gouvernementale de la ville pour exiger de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».