Calvaire des migrants marocains bloqués en Algérie

16 août 2021 - 17h00 - Ecrit par : S.A

Alors qu’ils voulaient rejoindre la Libye, bon nombre de migrants marocains se retrouvent bloqués dans des centres de rétention en Algérie. Vivant dans des conditions très difficiles, ils demandent aux autorités algériennes d’accéder à leur demande de rapatriement et d’accélérer la procédure d’expulsion vers le Maroc.

Ils sont de dizaines de jeunes hommes venus de différentes régions du royaume à passer les frontières entre le Maroc et l’Algérie, pour rallier la Libye dans l’espoir de rejoindre l’Europe. Mais leur rêve s’est éteint. Ils ont été arrêtés aux frontières puis conduits au centre de rétention en Algérie. Depuis, ils vivent un calvaire. « Ceux bloqués ici souffrent avec tous les sens du terme, notamment en ce qui concerne la nutrition faite essentiellement d’un “bouillon” avec du pain rassis. Ce qui rend plus difficile l’attente de la déportation au Maroc », confie à Hespress l’un des détenus. À cela s’ajoutent les problèmes de disponibilité d’eau potable et de manque d’hygiène.

À lire : Le calvaire des Marocains bloqués en Algérie

Les jeunes Marocains bloqués dans les centres de rétention en Algérie ont beau crier leur ras-le-bol, casser les fenêtres du centre de rétention, demander aux autorités algériennes d’accéder à leur demande et d’accélérer la procédure d’expulsion vers le Maroc, mais rien y fera. Leurs noms ne figurent pas sur les listes de Marocains qui seraient bientôt expulsés de l’Algérie. À propos des procédures d’expulsion, la même source précise que des détenus marocains qui ont passé une courte période en rétention administrative ont été expulsés dans un délai d’environ un mois, tandis que 12 jeunes originaires de Khouribga ont été exclus pour des raisons inconnues. Or, ceux-ci avaient signé les documents d’expulsion depuis plusieurs semaines.

À lire : Le rêve brisé des migrants en France

« Les services consulaires dans la capitale Alger et la wilaya de Sidi Bel Abbas répondent aux demandes et aux questions des Marocains détenus sur le territoire algérien, mais la détention administrative dans laquelle se trouvent les jeunes originaires de Khouribga relève de la Wilaya de Tiaret, relevant du consulat d’Oran », a expliqué le détenu marocain, insistant que ce dernier « en manque de réactivité  » ne répond pas aux demandes des Marocains bloqués là-bas.

Tags : Immigration clandestine - Libye - Expulsion - Rapatriement

Aller plus loin

Le rêve brisé des migrants en France

De nombreux hommes et de femmes originaires d’Afrique du Nord choisissent d’immigrer en France via l’Espagne, au péril de leur vie, à la recherche d’un avenir meilleur. Une fois...

Des Marocains bloqués en Algérie se retrouvent en prison

Environ 200 ouvriers marocains, bloqués en Algérie depuis la fermeture des frontières, ont lancé un appel au ministère des Affaires étrangères. Certains ont été transférés dans des...

Le calvaire des Marocains bloqués en Algérie

Les Marocains bloqués en Algérie à cause de la crise sanitaire, dénoncent les conditions inhumaines dans lesquelles ils vivent. Cette situation préoccupe le Forum marocain pour...

Nous vous recommandons

Que pensent les Marocains des relations sexuelles hors mariage ?

Au moins trois Marocains sur quatre estiment que les relations hors mariage sont très répandues au Maroc. C’est ce que révèle une enquête sur « les libertés individuelles, représentations et pratiques » réalisée par un groupe de chercheurs et sociologues dans...

Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Un Français sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par les autorités françaises a été arrêté par la police à Saidia, annonce la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle l’Association nationale des jeunes...

Un nouvel hôpital à un milliard de dirhams à Rabat

Dans le cadre du développement de son collège des sciences de la santé, l’Université internationale de Rabat (UIR) a prévu la création d’un nouvel hôpital multidisciplinaire.

Pour qui ont voté les Français du Maroc ?

Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle française, on en sait un plus sur le vote des Français résidant au Maroc. Le candidat de la France Insoumise(FI), Jean-Luc Mélenchon, est arrivé en tête avec 40,2 % des...

Les touristes envahissent le nord du Maroc

Le Nord du Maroc reste une destination de choix pour les touristes nationaux en cette saison estivale. Une bonne nouvelle pour les hôteliers, cafetiers et restaurateurs de la région qui souhaitent que cette dynamique soit maintenue jusqu’à la fin de...

Marhaba 2021 : voici les conditions d’accès à l’indemnité de transport maritime

On en sait un peu plus sur les conditions et modalités de versement de l’indemnité de transport maritime destinée aux Marocains Résidant à l’Étranger (MRE), qui viennent en vacances dans le cadre de l’Opération Marhaba. Le ministère de l’Équipement et des...

Ryanair lance une nouvelle ligne vers le Maroc cet été

La compagnie Ryanair envisage de lancer une nouvelle liaison aérienne au départ de l’aéroport Marseille-Provence vers le Maroc cet été. Cette nouvelle ligne s’inscrit dans le cadre de son programme de...

Casablanca : nouvelle extension de la ligne du busway

Casa Transport a annoncé une extension de 2,5 kilomètres des lignes du busway de la ville, dont la deuxième est prévue cette année.

Prolifération de malades mentaux à Marrakech

Bon nombre de malades mentaux errent dans les rues de Marrakech. Un véritable casse-tête aussi bien pour les autorités locales que pour les commerçants.