Du nouveau pour la deuxième autoroute Casablanca-Rabat

15 avril 2022 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les choses se précisent pour l’exécution de la deuxième autoroute Casablanca-Rabat, visant à palier la congestion prévisible de l’autoroute existante. Autoroutes du Maroc (ADM) vient de lancer un appel d’offres.

Le marché est composé de deux lots : le premier concerne le tronçon Casablanca-Benslimane et le deuxième Benslimane-Rabat. Les deux études se décomposent en plusieurs lots et se feront en trois phases. La phase 1 concerne l’étude de la géométrie préliminaire. La phase 2 est axée sur l’étude d’exécution proprement dite. Quant à la phase 3, elle concerne deux lots relatifs aux études d’éclairage et de signalisation. La durée globale de ces études est de 36 mois.

À lire : Les travaux de l’autoroute Nador-Guercif vont commencer

Selon le directeur général de ADM, Anouar Benazzouz, le coût de ce projet est estimé à 5 milliards de dirhams, avec un planning préliminaire de 4 ans de travaux, de 2023 à 2026.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Rabat - Autoroutes du Maroc (ADM)

Aller plus loin

Les chantiers d’autoroutes du Maroc avancent à grands pas

Autoroutes du Maroc profite de la période du confinement, où la circulation est fluide, pour se lancer dans l’accélération des chantiers de construction et de maintenance des...

Les travaux de l’autoroute Nador-Guercif vont commencer

Le ministre de l’Équipement, des transports, de la logistique et de l’eau a annoncé, mardi 24 novembre dernier, le lancement des travaux de réalisation du tronçon autoroutier...

Vers l’inauguration de deux importantes trémies à Rabat

Dans le cadre du programme de développement Rabat, ville des lumières (2014-2018), la capitale administrative a prévu la construction de deux trémies. Ces infrastructures...

Voici quelques projets d’autoroutes au Maroc

L’exécution du projet de l’autoroute Marrakech-Fès est sur la bonne voie. Les études préliminaires et le montage financier se poursuivent. Elles seront finalisées en 2023, selon...

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Message aux détenteurs de la carte Jawaz

Une mise à jour du système informatique va rendre le service de recharge Jawaz momentanément inaccessible, selon la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM).

Le roi Mohammed VI renouvelle la direction de cinq grandes institutions

Du changement à la tête de cinq institutions publiques au Maroc. Le roi Mohammed VI a procédé samedi à la nomination de nouveaux directeurs généraux à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), l’Agence marocaine pour l’énergie...

Autoroutes du Maroc : le parlement s’en mêle

Une mission parlementaire sur la société nationale des autoroutes du Maroc a été constituée pour identifier notamment les problématiques et les dysfonctionnements liés aux équilibres budgétaires d’ADM.

Péages au Maroc : ADM dément les rumeurs d’augmentation des prix

La rumeur selon laquelle le péage sur les autoroutes marocaines aurait augmenté est fausse, vient d’indiquer Anouar Benazzouz, directeur général de la société nationale des Autoroutes Du Maroc (ADM).

Les députés marocains s’intéressent aux autoroutes

Une mission d’information dédiée aux autoroutes devrait être bientôt créée. Les groupes de la majorité et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) n’attendent que le feu vert du bureau de la Chambre des représentants.

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.