Développement humain : le Maroc éternel mauvais élève

19 mars 2013 - 00h35 - Ecrit par : A.S

Malgré le budget colossal alloué au développement humain au Maroc, le pays figure à la même position qu’en 2011, dans le rapport sur le développement humain de 2013, du Programme des Nations Unies pour le Développement.

Le Maroc, qui détient la 130e place sur 186 pays, est classé dans la catégorie C, avec les pays au développement humain moyen.

L’Algérie et la Tunisie, se retrouvent dans la catégorie B, soit celle des pays au développement humain élevé. Les deux pays figurent respectivement à 93e et à la 94e position, dans le classement dominé par la Norvège.

Le rapport intitulé "L’essor du Sud : le progrès humain dans un monde diversifié", se base sur différents critères comme l’espérance de vie à la naissance, le taux d’alphabétisation, le taux de scolarisation et le niveau de vie.

Le classement souvent contesté par le Maroc, ne reflète, d’après certains responsables marocains, aucunement la réalité du pays. Ceux-ci mettent en doute les critères utilisés par le PNUD pour établir son rapport.

Tags : Algérie - Tunisie - Pauvreté - Etude - PNUD - Développement - Indice du coût de la vie

Aller plus loin

Le Maroc progresse dans le classement mondial des connaissances

Le Maroc a été classé au 101ᵉ rang parmi 154 pays et territoires, selon l’indice mondial des connaissances 2021 et 6ᵉ sur 27 pays à développement humain...

Nous vous recommandons

Voici les marques de thé les plus appréciées des Marocains

Au Maroc, quelque 400 marques de thé sont commercialisées par une centaine d’opérateurs. Les plus importants sont «  Sebaa  » et la Marocaine des thés «  Sultan  ».

Marhaba 2021 : le remboursement des MRE a démarré

Les MRE ayant effectué un retour par bateau au Maroc le cadre de l’opération Marhaba du 15 juin au 30 septembre 2021, seront partiellement remboursés conformément aux instructions royales. Les procédures de remboursement ont été lancées sur la plateforme...

Soluna donne des nouvelles du project éolien-blockchain à Dakhla

Installée à Dakhla pour engager le royaume sur une voie durable dans les domaines des énergies renouvelables et informatique, la société Soluna Technologies, Ltd. s’appelle désormais Harmattan Energy, Ltd. Un changement de nom qui intervient après que...

Achraf Hakimi sous le feu des critiques

Achraf Hakimi est au centre d’une nouvelle polémique. On reproche à l’international marocain de faire trop de virées nocturnes.

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,27 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,07 % vis-à-vis du dollar, au cours de la semaine du 29 novembre au 3 décembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par BMCE Capital Global Research...

Maroc : voici les autoroutes en projet

Connecter le nouveau port de Nador West Med et réaliser l’autoroute continentale afin de pallier la congestion prévisible du couloir Rabat-Casablanca. Ainsi se résument les deux projets importants prévus par la Société nationale des autoroutes du Maroc...

Meilleurs salaires : Achraf Hakimi parmi les plus élevés

L’international marocain et latéral droit du PSG Achraf Hakimi figure parmi les neuf footballeurs africains les mieux payés en 2022.

Brussels Airlines va-t-elle annuler des vols à destination du Maroc ?

La compagnie aérienne Brussels Airlines pourrait annuler des vols à destination du Maroc en raison des intempéries.

Visas : le Maroc, victime collatérale des tensions France-Algérie ?

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens s’explique par les tensions entre Paris et Alger.

Saâd Lamjarred porte plainte

Le chanteur marocain Saâd Lamjarred a décidé de porter plainte contre le mensuel Jeune Afrique, pour de très graves accusations qui auraient été portées à son encontre.