Les divorces en nette augmentation au Maroc

6 mai 2021 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Depuis la mise en place du «  nouveau  » Code de la famille, le Maroc fait face à une forte augmentation des cas de divorces.

Ainsi, les jugements liés aux divorces, sont passés de 7213 en 2004, à 31  085 en 2009, puis à 44  408 en 2014 et 55 470 en 2019. L’annonce a été faite cette semaine à Rabat par le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader.

Le ministre s’est prononcé lors d’un séminaire consacré à la présentation du « Guide juridique pour les femmes victimes d’infraction ou de violation de droits », réalisé par l’Association « Jossour-Forum des femmes marocaines ». À en croire Ben Abdelkader, les cas de divorce au royaume sont passés de 26 914 en 2004 à 25 852 en 2018, puis à 27 149 en 2019, tandis que ceux concernant le mariage des mineurs, ont « tendance à baisser d’année en année », a ajouté le ministre, précisant que le pays doit ce repli aux mesures prises pour lutter contre ce type de mariage.

En 2014, le Maroc a enregistré au total 33  489 actes de ce type de mariage, contre 30  230 en 2015 et 27 205 en 2016, détaille la même source qui fait part d’une tendance baissière au cours des années suivantes, avec 20  738 actes en 2019, contre 12  600 en 2020, soit 6,48% du nombre total des actes de mariage conclus en 2020.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Moudawana (Code de la famille) - Mariage - Divorce - Mohamed Benabdelkader

Aller plus loin

Asmaa Lamnawar n’aurait pas dû parler de l’état de santé de son fils

Dans un entretien télévisé, la chanteuse marocaine Asmaa Lamnawar s’est confiée sur la maladie du fils qu’elle a eu avec le compositeur tunisien Issam Chraiti. Une initiative...

Les demandes de divorce explosent au Maroc

Au Maroc, les unions sont moins durables, car les séparations et les divorces ne se cessent de se multiplier. Quelles en sont les causes ?

Divorce de Said Aouita : qu’en est-il vraiment ? (Vidéo)

L’ancien champion du monde d’athlétisme, Said Aouita, a entamé une procédure de divorce pour mésentente avec sa femme, Khadija Sakhir, avec qui il partage sa vie depuis près de...

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

« Épouse-moi sans dot » : un hashtag qui fait polémique au Maroc

Le hashtag « Épouse-moi sans dot » qui s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a suscité une avalanche de réactions au Maroc. Alors que certains internautes adhèrent à l’idée, d’autres la réprouvent fortement.

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Voici combien Hiba Abouk réclame à Achraf Hakimi

Hiba Abouk réclame dix millions d’euros à Achraf Hakimi dans le cadre du divorce. L’actrice espagnole veut porter plainte pour fraude et mauvaise gestion des biens communs contre le joueur marocain qui aurait transféré des biens au nom de sa mère.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.