Casablanca : 97% des demandes de divorce sont par consentement ou par discorde

22 janvier 2021 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

En 2020, le taux de la dissolution des contrats de mariage par consentement mutuel ou par discorde représente plus de 97% des 15 956 actes enregistrés. C’est ce qui ressort des statistiques du tribunal social de première instance de Casablanca.

En dépit du contexte sanitaire difficile, le tribunal a rendu son jugement dans 99,3% des demandes de divorce par consentement, ayant enregistré 5394 affaires, en plus de l’examen de 65% des divorces pour une raison de discorde ayant totalisé 10 119 affaires, a indiqué le procureur du Roi près le tribunal social de première instance de Casablanca, Mme Malika Achkoura, dans une déclaration à la presse. Mais, l’année 2020 a connu une chute du nombre de ces deux types de divorce, comparativement à 2019, où les cas de divorce à l’amiable ont enregistré 6081 affaires, alors que les séparations pour raison de divorce étaient de 12 924.

Cette régression s’explique par plusieurs raisons dont la suspension exceptionnelle des audiences en raison du confinement et des mesures restrictives prises par les autorités afin de contenir la propagation de la pandémie, du 16 mars au 11 juin 2020.

Par ailleurs, les autres types de divorce prévus dans les chapitres 3 et 4 du 2ème livre du Code de la famille « restent très limités », a remarqué Mme Achkoura, soulignant que les divorces pour préjudice étaient de 50 cas, pour défaut d’entretien, 2 cas et 101, pour absence du conjoint ou de son emprisonnement. De plus, les demandes de dissolution du contrat de mariage sont souvent liées aux différends matériels, l’ingérence des membres de la famille, des difficultés dans les relations intimes, la violence conjugale et bien d’autres raisons.

Toutefois, il est primordial d’enrayer le fléau du divorce, en activant et en renforçant la procédure et les mécanismes de réconciliation, afin de garantir la stabilité et la cohésion dans la famille et de protéger les relations conjugales, a soutenu Mme Achkoura. D’ailleurs, outre la loi N°70.03, entrée en vigueur le 5 février 2004, l’article 32 de la Constitution de 2011 martèle que la famille est la cellule de base de la société, devant garantir les droits des femmes et des enfants en tant que noyau de la famille marocaine, a-t-elle souligné.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Famille - Divorce

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Asmaa Lamnawar n’aurait pas dû parler de l’état de santé de son fils

Dans un entretien télévisé, la chanteuse marocaine Asmaa Lamnawar s’est confiée sur la maladie du fils qu’elle a eu avec le compositeur tunisien Issam Chraiti. Une initiative que le...

Le confinement a durement impacté la vie sociale des Marocains

Le spectre d’un deuxième confinement plane sur le Maroc qui connait depuis quelques semaines une flambée des cas de contamination. En dehors des conséquences sur le plan sanitaire...

Divorce de Loubna Abidar

L’actrice marocaine Loubna Abidar vient d’annoncer le divorce d’avec son mari après quatre ans de vie commune.

Maroc : après le confinement, les couples divorcent en masse

De nombreux couples ont mis fin à leur relation à la fin des trois mois de confinement. Certains avocats tendent à imputer cette hausse soudaine de demandes de divorces devant...

Nous vous recommandons

Casablanca

Casablanca : un policier en prison après la mort d’un jeune

Impliqué dans une course-poursuite qui a coûté la vie dimanche au jeune Othman, le policier responsable de ce drame a été transféré lundi à la prison locale d’Ain Sebaa à Casablanca.

Sécheresse : crainte de pénurie d’eau à Rabat et Casablanca

La crainte de la soif plane sur les villes de Rabat et Casablanca, touchées par une sécheresse qui dure depuis plusieurs mois. Un plan d’urgence est mis en place par les autorités.

Il est désormais interdit de regarder des matchs dans les cafés à Casablanca

Devant les cas de contamination au Covid-19 qui se multiplient, les autorités de Casablanca ont pris des mesures draconiennes pour obliger la population au respect des mesures préventives.

Les faux gardiens de voitures pullulent à Casablanca

Le phénomène des faux gardiens de voitures prend de l’ampleur à Casablanca. Les automobilistes, qui n’en peuvent plus de se faire arnaquer par ces individus qui exercent dans l’illégalité, ont exprimé leur ras-le-bol. Ils demandent aux autorités de prendre...

A Casablanca, 1 300 cafés-restaurants n’ont pas rouvert, faute de moyens

A Casablanca-Settat, 1 300 cafés-restaurants sont dans la tourmente et n’ont toujours pas ouvert leurs portes après le confinement. Les professionnels du secteur expliquent cette situation par un manque de moyens, compte tenu du fait que ces cafés sont...

Droits et Justice

Affaire Ghali : le Maroc renonce aux poursuites judiciaires contre les autorités espagnoles

Le Maroc a décidé de mettre fin à l’action judiciaire en cours contre les autorités espagnoles, notamment contre Camilo Villarino, l’ancien directeur de cabinet de l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya, soupçonné d’avoir coordonné...

Maroc : 37 personnes arrêtées pour faux tests de Covid-19

La Brigade de la police judiciaire de Nador a interpellé vendredi, 37 voyageurs de nationalité marocaine soupçonnés d’avoir présenté de faux tests de Covid-19. Une enquête est ouverte à leur encontre, sous la supervision du parquet...

Hauts-de-Seine : un Marocain accusé de meurtre

Alors qu’une riveraine de Puteaux témoigne avoir vu Amin B. porter des "rafales de coups de pied" à la tête de Fernando Anselmo ayant provoqué la mort de celui-ci, le mis en cause a affirmé, jeudi, devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine n’avoir pas...

Fusillade à Marrakech : le Maroc demande l’extradition d’un Maroco-néerlandais

Le Maroc a fait une nouvelle demande d’extradition pour Achraf B., accusé d’être lié à la fusillade du café La Créme à Marrakech en 2017. Le suspect est actuellement incarcéré aux Pays-Bas.

Lille : un Marocain de 18 ans condamné pour détention de cannabis

Le 24 janvier, un jeune Marocain de 18 ans a été condamné par le tribunal de Lille à sept mois de prison. Interpellé en possession d’un kilo de cannabis, M. K., sans papiers, dont le dossier de régularisation est en cours d’étude, purgera sa peine en...

Famille

Maroc : six membres d’une famille assassinés à Salé

Six personnes appartenant à une même famille ont été assassinées à Salé. Les enquêteurs s’évertuent à élucider cette affaire.

La relation entre Bernard Tapie et une adolescente marocaine révélée

L’homme d’affaires Bernard Tapie, 78 ans, frappé par de nouvelles tumeurs, a fait des confidences sur la relation presque familiale entre lui et Zora, une fillette marocaine de 15 ans, atteinte d’un cancer. Confidences consignées dans le livre du...

La femme d’Achraf Hakimi de nouveau enceinte ?

Hiba Abouk, l’épouse de l’international marocain d’Achraf Hakimi serait à nouveau enceinte. Des photos tendent à confirmer cette deuxième grossesse.

Fin de calvaire pour les MRE bloqués au port de Sète

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) bloqués au port de Sète depuis plusieurs jours ont regagné le Maroc pour célébrer l’Aïd al-Adha en famille et y passer les vacances d’été. Ceci, grâce au dispositif spécial mis en place par les autorités...

Les 9 bébés prématurés nés au Maroc se portent bien, mais fragiles

Les nouvelles des neuf nouveau-nés mis au monde au Maroc par une femme malienne de 25 ans sont bonnes, même s’ils sont encore fragiles. Dans la clinique Ain Borja à Casablanca où ils sont soignés, ils bénéficient de l’attention d’un personnel médical,...

Divorce

Le Maroc, l’unique pays arabe à s’accommoder d’un système judiciaire hébraïque

Le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader, a effectué cette semaine une visite de travail à la Chambre hébraïque du tribunal civil, à Casablanca. Au menu, état des lieux et perspectives pour la valorisation de la Chambre hébraïque dans le système...

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

Maroc : chute des mariages, explosion des divorces

La crise sanitaire a engendré un grand recul des mariages au Maroc. Dans le même temps, les divorces connaissent un boom, même si les chiffres ne sont pas encore officiels, compte tenu de la fermeture des tribunaux pendant le...

Elle met en scène sa disparition pour échapper à un mariage difficile

Il y a quelques jours, Rabia H., 29 ans, et originaire de Genk (Limbourg) disparaît sans laisser d’autres traces, que sa voiture retrouvée dans le canal Albert. Même si les circonstances de cette disparition sont floues, le parquet a tout de même ordonné...

Divorce de Loubna Abidar

L’actrice marocaine Loubna Abidar vient d’annoncer le divorce d’avec son mari après quatre ans de vie commune.