Dounia Batma porte plainte

14 août 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

La chanteuse marocaine Dounia Batma a déposé une plainte contre la styliste Soltana, l’accusant d’avoir enregistré son procès au tribunal de Marrakech et de l’avoir diffusé sur la chaîne YouTube avec la complicité d’une autre personne.

Tout en accompagnant sa déposition d’un CD-Rom de l’enregistrement, la star marocaine a qualifié l’attitude de la styliste d’atteinte à sa vie privée et d’outrage au tribunal et aux garanties d’un procès équitable.

Sur ordre du Parquet général de Marrakech, et suite à l’audition de la plaignante, la police judiciaire a réussi à identifier l’auteur de la chaîne YouTube qui avait quitté le territoire national le 26 août 2019 via le poste-frontière de Beni Nsar à Nador.

Pour l’heure, Soltana a été remise en liberté provisoire sous contrôle judiciaire, et le tribunal a ordonné une expertise du téléphone portable.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Dounia Batma - Youtube

Aller plus loin

Dounia Batma admet quelques erreurs (vidéo)

Après sa condamnation dans la nébuleuse affaire connue sous le vocable « Hamza mon bb », la chanteuse marocaine Dounia Batma semble avoir pris du recul. Loin des déclarations...

Prison ou pas, Dounia Batma sort un nouveau clip

La chanteuse marocaine, Dounia Batma, récemment condamnée à 8 mois de prison ferme, se prépare à lancer la promotion de son nouveau single, qui est en cours d’enregistrement...

Dounia Batma étale ses problèmes de couple sur les réseaux sociaux

Le mariage de Dounia Batma et Mohamed Turk bat de l’aile, depuis que les deux amoureux se sont déclarés la guerre sur Instagram. L’affaire Hamza mon bb aura-t-elle eu raison de...

Affaire Hamza mon bb : l’avocat de Dounia Batma parle du verdict

Depuis que Dounia Batma a été condamnée à huit mois de prison, dans le dossier Hamza mon bb, c’est la première fois que son avocat se prononce sur le verdict. C’était durant un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dounia Batma attaque, son ex-mari contre-attaque

Le producteur bahreïni Mohamed Al-Turk a répondu aux accusations de complot portées contre lui par son ex-épouse, la chanteuse marocaine Dounia Batma impliquée dans l’affaire « Hamza mon bb ».

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

YouTube : des Marocains gagnent jusqu’à 100 000 dirhams par mois, le fisc en alerte

Au Maroc, les services de la Direction générale des impôts (DGI) ont adressé un avis aux influenceurs, des youtubeurs et aux créateurs de contenus pour les appeler à déclarer leurs revenus et à payer leurs impôts.

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Le mariage de Dounia Batma et Mohamed Al Turk prend l’eau

Après neuf ans de mariage avec Mohamed Al Turk, la célèbre chanteuse marocaine Dounia Batma, serait en instance de divorce. La vie de couple de la star marocaine n’aura pas survécu au scandale Hamza Mon bebe.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Les influenceurs marocains traqués par le Fisc

Les influenceurs marocains sont dans le viseur de la direction générale des impôts, qui a déployé de grands moyens pour lutter contre la fraude et la sous-déclaration.