Recherche

Dubaï, le paradis fiscal des hommes d’affaires marocains

© Copyright : DR

22 avril 2019 - 18h30 - Economie

Profitant des failles juridiques de leur pays, des hommes d’affaires marocains blanchissent allègrement leurs gains dans la capitale des Emirats Arabes Unis.

Une évasion fiscale qui ne dit pas son ! C’est ainsi qu’on pourrait qualifier ce que décrit Le 360, quant à l’empire financier que construisent les hommes d’affaires marocains dans les Emirats Arabes Unis. De plus en plus, Dubaï s’affirme comme étant la capitale des évadés fiscaux marocains. Ces derniers en effet, ne cessent d’investir dans des projets de grande envergure, notamment touristiques ainsi que dans les restaurants et hôtels de luxe.

A en croire le site, « Selon des observateurs marocains et étrangers, des biens immobiliers à Dubaï dissimulent le blanchiment d’argent des « nouveaux riches » marocains. Ces derniers selon le site d’information, sont pour la plupart originaires du nord du Maroc ayant « préféré détourner leur argent vers les pays du Golfe en investissant dans les appartements de luxe et plus particulièrement dans la bourse ».

Bon nombre de ces hommes d’affaires marocains opèrent dans la discrétion totale, échappant ainsi à la justice marocaine qui a renforcé entre temps, la lutte contre l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent.

Pour le compte de sa parution de ce lundi 22 avril, Assabah rapporte pour sa part, que « les riches marocains exploitent des failles juridiques de la loi pour détourner l’argent sale vers Dubaï. S’appuyant sur ses sources, le quotidien parle « d’anciens directeurs de sociétés marocaines » qui se trouveraient parmi ces évadés fiscaux.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact