Les eaux du Sahara, pomme de discorde entre le Maroc et l’Espagne

1er mai 2022 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le groupe de travail chargé de délimiter les eaux territoriales entre le Maroc et l’Espagne se réunira dans les prochains jours, conformément à l’accord conclu lors de la visite de Pedro Sanchez à Rabat le 7 avril dernier. La question des eaux du Sahara reste entière.

Le Maroc a adopté deux lois en 2020 pour délimiter ses eaux territoriales, empiétant, selon l’Espagne, sur celles des îles Canaries. Ces lois n’ont pas été mises en œuvre jusque-là, faute de prise de décrets d’application. De son côté, l’Espagne a assuré que des négociations avaient été engagées avec les autorités marocaines pour résoudre à l’amiable ce différend, sur la base du droit international de la mer, fait savoir Europa Press.

Dans la déclaration commune ayant sanctionné la rencontre entre Sanchez et le roi Mohammed VI, il a été convenu que « le groupe de travail sur la délimitation des espaces maritimes sur la façade atlantique sera réactivé en vue d’aboutir à des avancées concrètes ». Le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a assuré cette semaine que les autorités canariennes prendront part à ces assises, même si la question de la délimitation des frontières relève de la prérogative exclusive du gouvernement.

À lire : L’exploration pétrolière à Tarfaya va-t-elle brouiller la nouvelle relation entre l’Espagne et le Maroc ?

Toutefois, les eaux du Sahara ne seront pas abordées lors de ces travaux. « L’Espagne ne peut pas négocier un traité avec le Maroc qui inclut les eaux territoriales du Sahara, car ce serait violer le droit international, puisqu’il s’agit d’un territoire non autonome », prévient Juan Francisto Soroeta, professeur de droit international public et de relations internationales, soulignant que le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara « n’a aucune conséquence juridique ».

Si l’Espagne parvient à un accord avec le Maroc sur les eaux du Sahara, elle « serait poursuivie devant les tribunaux internationaux », insiste l’expert. Par ailleurs, l’exploration pétrolière à Tarfaya, près des îles Canaries, s’est invitée dans le débat de la délimitation des eaux territoriales. Le ministre Albares a indiqué qu’il suit de près cette exploration et qu’il veillera à ce qu’elle n’affecte pas les îles Canaries.

Sujets associés : Espagne - Iles Canaries - Maritime - Sahara Marocain

Aller plus loin

Le Maroc délimite ses eaux territoriales

Le Maroc a décidé de délimiter le tracé de ses eaux territoriales. Dans ce sens, la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des...

Eaux territoriales : ce que l’Espagne attend du Maroc

Le Maroc a décidé de délimiter le tracé de ses eaux territoriales à travers l’approbation de deux textes importants. Cette décision a fait réagir l’Espagne qui entend signer un...

L’exploration pétrolière à Tarfaya va-t-elle brouiller la nouvelle relation entre l’Espagne et le Maroc ?

En plus de la pression migratoire sur les côtes des îles Canaries, les revendications sur Ceuta et Melilla et le différend sur les eaux territoriales, l’exploration pétrolière...

Le Maroc maintient sa loi sur la délimitation des eaux territoriales

Contrairement aux informations distillées dans l’opinion publique, le Maroc ne renonce pas à ses deux projets de loi relatifs à la délimitation de ses frontières maritimes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert...