Recherche

Eaux territoriales : ce que l’Espagne attend du Maroc

© Copyright : DR

19 décembre 2019 - 14h20 - Maroc

Le Maroc a décidé de délimiter le tracé de ses eaux territoriales à travers l’approbation de deux textes importants. Cette décision a fait réagir l’Espagne qui entend signer un "accord mutuel" avec le royaume, afin de résoudre ce sempiternel problème des frontières maritimes.

Projet n° 37-17 et projet n°38-17. Ce sont les deux textes que la Commission des affaires étrangères du Parlement marocain a approuvés, lundi 16 décembre. Le Maroc, à travers l’approbation de ces deux textes, fixe ses frontières maritimes avec l’Espagne et la Mauritanie et déclare sa souveraineté sur les eaux territoriales du Sahara, est-il précisé.

Pour Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, ces deux textes sont "historiques" et "souverains", en ce sens que les 12 milles d’eaux territoriales seront délimités, en plus des 200 milles de la zone économique exclusive et des 350 milles du plateau continental. L’objectif est d’adapter les lois marocaines à la Convention de Nations unies sur le droit de la mer.

Côté espagnol, le gouvernement de Pedro Sánchez "a opté pour la prudence – compte tenu de l’importance de Rabat dans le contrôle de l’immigration – mais sans cacher qu’il s’attend à des négociations avec le Maroc pour régler ce sujet", relève El País. Fernando Clavijo, représentant de la Coalition canarienne dans le Sénat, lui, a présenté une question écrite à la chambre haute. Il a demandé au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération de clarifier la position du gouvernement sur la mesure marocaine de délimiter "unilatéralement" son espace maritime .

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact