Écoles françaises au Maroc : les parents en colère après le report de la rentrée

10 septembre 2021 - 21h20 - France - Ecrit par : A.T

La décision de l’ambassade de France au Maroc de reporter la rentrée scolaire au 1ᵉʳ octobre, n’est pas du goût des parents d’élèves et associations, qui se disent pris au dépourvu. Sit-in et lettre ouverte sont enregistrés, ce vendredi, pour protester et exiger un changement du calendrier scolaire avec des cours en présentiel.

La plupart ne comprennent pas les motivations invoquées par l’ambassade qui a publié, jeudi, le nouveau calendrier scolaire du réseau des établissements français au Maroc.

Ce vendredi, devant l’école Molière, un sit-in a été organisé pour protester contre les couacs de cette rentrée. Quelques parents d’élèves ont exprimé leur souhait de voir les cours se dérouler en présentiel avec un réaménagement du calendrier pour rattraper le retard et permettre une scolarité dans les meilleures conditions. « Sans que la vaccination soit une condition », a déclaré une des manifestantes à H24info.

De leur côté les parents d’élèves affiliés à l’Union des Conseils des parents d’élèves (UCPE) ont rédigé une lettre de protestation pour réagir avec virulence à l’annonce de l’ambassade.

A lire : Ecoles françaises au Maroc : du soutien scolaire en attendant la rentrée

Les coprésidents de l’UCPE, Hayat Nassif et Moulay Driss Alaoui, signataires de ce courrier ont estimé qu’il n’était pas question de perdre du temps dans l’apprentissage de leur(s) enfant(s) et que « dans l’intervalle, les établissements proposeront aux élèves et à leurs familles une continuité pédagogique à distance reposant sur des activités de prise de contact, révisions de connaissances et méthodes ou remises à niveau ».

Les signataires expliquent que l’annonce de l’ambassade de France a entraîné une « vive émotion et [de la] colère au sein de la communauté éducative dans tous les pôles du Maroc ».

Sujets associés : France - Education - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : l’enseignement se fera en présentiel

C’est ce 1ᵉʳ octobre que les écoles et universités marocaines ouvrent leurs portes pour la nouvelle année scolaire. Dans un communiqué, le ministère de l’Éducation nationale a...

Maroc : voici le calendrier scolaire 2022-2023 des écoles françaises

Pour les écoles et lycées du réseau d’enseignement français au Maroc, c’est déjà la fin des vacances. Selon le calendrier scolaire 2022-2023, les cours reprennent le 2 septembre...

Essaouira : une école française vivement critiquée

À Essaouira, les syndicats de l’enseignement ont, à travers un sit-in organisé vendredi 17 septembre, manifesté leur colère suite à la cession d’un institut public d’art à une...

Maroc : les écoles françaises démarrent en présentiel

Les établissements du réseau scolaire français au Maroc ont décidé, sur instruction du ministère de l’Éducation nationale, de procéder à la rentrée scolaire prévue pour ce 1ᵉʳ...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.