Emigration clandestine : les navires marocains dans le collimateur

29 mars 2005 - 12h07 - Ecrit par : A.S

Suite aux incidents multiples liés à la découverte de clandestins dans les bateaux marocains, les autorités du port de Marseille ont pris des décisions à l’encontre des navires venant du Royaume en escale dans ce port. D’après un rapport issu des agences maritimes, le nombre de clandestins arrêtés ou débarqués d’un bateau a atteint 68 personnes en l’espace d’ une année.

Les navires marocains décrochent la palme d’or avec l’arrestation récente de plus de 10 passagers indésirables dont des adolescents, dans le « Azzahra ». Auparavant, l’équipage du navire Akoul découvrait à bord, huit clandestins. Les autorités marseillaises qui traitent ce dossier d’une main de fer auraient décidé d’amender « Azzahra », à hauteur de 15 000 euros. Selon un rapport de la police portuaire marseillaise, cité dans un courrier d’un agent maritime adressé à un armateur marocain, les contrôles effectués dans le port de Casablanca sont insuffisants. Les autorités françaises ont l’intention d’attirer leurs consœurs marocaines sur le phénomène, en vue d’un contrôle plus rigoureux. Les navires marocains doivent, quant à eux, rebrousser chemin si plus de trois clandestins sont découverts avant l’arrivée à Marseille. Des sanctions plus lourdes peuvent être envisagées. Seul espoir pour les armateurs, espérer qu’une réaction rapide des autorités concernées vienne rétablir l’ordre et redonner confiance aux partenaires étrangers.

Aujourd’hui le Maroc

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Marseille - Maritime

Nous vous recommandons

Grosse frayeur sur un vol Maroc-France

Les passagers d’un vol reliant le Maroc à la France dimanche 15 mai 2022 ont vécu des moments de grosse frayeur. Amandine Petit, Miss France 2022 qui se trouvait, elle aussi, à bord de l’avion, raconte ce qui s’est...

Casablanca, ville la plus compétitive en Afrique

Casablanca confirme encore une fois sa suprématie en tant que centre financier compétitif aussi bien au niveau africain, qu’international. Casa Finance City trône à la première place financière du continent selon « Global Financial Centers Index »...

Réouverture des frontières : « Rien n’a changé » à Melilla

La réouverture de la frontière de Melilla avec le Maroc n’a pas encore un impact significatif sur les entreprises de la ville, le trafic de marchandises n’ayant pas encore repris.

Maroc : de plus en plus difficile de faire des tests PCR

Les laboratoires d’analyses médicales manquent de kits d’extraction et de réactifs d’amplification, matériels nécessaires pour les tests PCR. Une situation très délicate d’autant plus que le Maroc traverse une phase de contamination importante marquée par de...

Mocro Maffia : un Marocain tué d’une balle dans la tête près de Cadix

Le corps sans vie d’un Marocain, porté disparu à Malaga, a été retrouvé à Chiclana de la Frontera (Cadix), à quelques mètres de son véhicule qui a été incendié. Il a été tué d’une balle dans la tête.

L’Europe rejette le vaccin Covishield utilisé au Maroc

Les Marocains ayant reçu le vaccin Covishield fabriqué en Inde, ne peuvent pas se rendre dans les pays de l’Union européenne. Le vaccin indien pourrait avoir des « différences » avec l’original, a fait savoir mercredi, l’Agence européenne des médicaments...

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols spéciaux

Suite à la décision des autorités marocaines de mettre fin au dispositif mis en place pour permettre le retour au Maroc des Marocains qui y résident effectivement et qui ont quitté récemment le territoire national dès le 23 décembre, la compagnie aérienne...

Le Maroc prépare la réception des hélicoptères « AH-64 Apache »

Le Maroc prépare la réception des 24 hélicoptères « AH-64 Apache » qu’il avait commandés auprès du constructeur américain Boeing. Dans ce sens, il envisage de réhabiliter l’aéroport militaire de Khouribga.

La grosse bourde de Mélissa Theuriau

Mélissa Theuriau, journaliste et épouse de l’humoriste marocain Jamel Debbouze a, dans une story Instagram, dévoilé par inadvertance le visage de l’un de ses enfants.

Maroc : combien touchent les maires et présidents de région ?

Au Maroc, des indemnités financières sont accordées aux présidents des conseils des régions et des communes conformément aux lois organiques (111.14 et 113.14) et aux décrets. Combien touchent-ils...