France : voici la réponse de Macron sur la question des sans-papiers

23 mai 2021 - 21h30 - France - Ecrit par : J.K

Interrogé sur la question des sans-papiers, le président français Emmanuel Macron a apporté quelques explications. C’était à l’issue de son déplacement à Nevers vendredi, dans le cadre de la réouverture des lieux culturels et du lancement d’un « Pass culturel » dédié aux jeunes.

Sur la question des sans-papiers, le président français a fait savoir que ceux-ci ont « des devoirs, avant d’avoir des droits ». « On a une culture d’accueil et les choses se passeront bien si chacun fait son devoir  ». « Je respecte les règles, j’essaie de m’intégrer, j’apprends la langue », a-t-il poursuivi.

Le chef d’État français a expliqué que son pays « va continuer à investir pour héberger et former  », mais il faut aussi que celles et ceux qui arrivent sur le sol français s’acquittent de certains devoirs qui montreront leur bonne volonté à s’intégrer dans une société prête à les accueillir les bras ouverts. Il s’agit de «  l’apprentissage de la langue, les formations et ensuite avoir un travail, c’est la clé », a-t-il expliqué, soulignant qu’« à ce moment-là, on arrivera collectivement à pacifier les choses, sinon, tous les esprits s’embrasent », rapporte Le Figaro.

Faisant part de la générosité de la France, Macron a précisé combien il est capital de respecter les règles en termes d’octroi des papiers. Mais, « ça fait huit ans que j’attends », se désole un sans-papiers. « Ça veut dire que vous ne remplissez pas les critères. On prend notre part, mais on ne peut pas accueillir tout le monde », a répondu le président français, faisant référence à la célèbre phrase de Michel Rocard, ancien Premier ministre socialiste, qui disait que la France ne pouvait pas « héberger toute la misère du monde ».

Il faut noter qu’une trentaine de personnes, dont des « gilets jaunes », qui chantaient « On est là, on est là », ont été renvoyés par les forces de l’ordre, avant même que le président ne vienne, suivi de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - France - Jeunesse - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Mohammed VI envoie un message à Emmanuel Macron

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président de la République française, Emmanuel Macron, à l’occasion de la fête nationale de son pays.

Le Maroc, « grand pays ami de la France »

Le Quai d’Orsay a affirmé mardi, par la voix de son porte-parole adjoint, que le Maroc est « un grand pays ami de la France » avec lequel elle entretient un partenariat...

Les Marocains dans le top 10 des bénéficiaires de titres de séjour en Europe

L’Union européenne a octroyé en 2018, 3,2 millions de nouveaux titres de séjour à des ressortissants extra-européens. Le Maroc figure parmi les dix pays ayant le plus bénéficié...

Journée internationale des migrants : le CCME organise plusieurs émissions au profit des MRE

Dans le cadre de la journée internationale des migrants célébrée le 18 décembre, le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) organise du 17 au 21 décembre une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

TikTok, vecteur de débauche au Maroc ?

De nombreux Marocains continuent d’appeler à l’interdiction de TikTok, dénonçant la publication par les jeunes de contenus violents ou à caractère sexuel sur cette application qui, selon eux, porte atteinte aux valeurs du royaume.

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».