France / visa regroupement familial : le gouvernement cède

30 novembre 2020 - 15h30 - France - Ecrit par : J.K

La France ne délivre plus de visa aux étrangers concernés par le regroupement familial. Agacées par la situation, des familles ont engagé des actions en justice et commencent à obtenir satisfaction.

En matière de regroupement familial, les consulats français ont cessé de délivrer les visas depuis mars dernier, même si les dossiers sont chaque fois instruits par les préfectures. Si, après le premier déconfinement, au mois de mai, le gouvernement français a repris la délivrance des visas aux conjoints français et aux étudiants, rien n’a été dit concernant les candidats au regroupement familial, fait part Le Monde. À en croire le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, le blocage est effectif puisque les candidats au regroupement familial ne «  font pas partie des publics prioritaires  ».Et à quand, la reprise ? «  Tout dépendra de la situation sanitaire  », a-t-il répondu.

Mais, pendant ce temps, des centaines de familles ont obtenu l’autorisation pour un regroupement familial, mais sont toujours séparées, faute de visa pour le conjoint résident à l’étranger. C’est le cas par exemple de Kahina, une Algérienne qui a donné naissance à sa fille à l’hôpital Cochin à Paris, privée de l’assistance de son conjoint bloqué en Algérie.

Dépassés, les concernés condamnent «  le deux poids, deux mesures  », et sont accompagnés par des associations d’élus dont le député Hubert Julien-Laferrière, qui a également envoyé une lettre au ministre de l’Intérieur, sans réponse, et qui dénonce «  une rupture d’égalité  ». Bien plus, des familles ont intenté des actions en justice et obtenu satisfaction. Ainsi, «  avant même la tenue des audiences, le ministre de l’Intérieur a demandé aux consulats concernés d’instruire les demandes de visas  », a indiqué le journal français. Une situation qu’aurait pu éviter le gouvernement, se désole Me Odin.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Visa - Immigration

Aller plus loin

France : le Conseil d’État saisi pour le blocage des dossiers de regroupement familial

Face au blocage des dossiers de regroupement familial, des ONG, des syndicats et des avocats français ont saisi, jeudi 17 décembre, le Conseil d’État.

Bonne nouvelle pour les conjoints étrangers de Français

La France compte exonérer les conjoints étrangers de Français de toute taxe liée à la délivrance et au renouvellement du titre de séjour en France. Cette recommandation a été...

Plaidoyer pour simplifier le regroupement familial en Belgique

Face aux difficultés de regroupement familial en Belgique, des voix s’élèvent pour réclamer la simplification des procédures.

Les Émirats offrent le « Visa en Or » aux cadres expatriés

L’émir de Dubaï et premier ministre des Émirats arabes unis, Mohammed Ben Rashid Al Maktoum, a annoncé la mise à disposition de la Gold Card au profit des cadres expatriés. Le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.