Emotion à Madrid après le meurtre d’une Marocaine

5 mars 2022 - 14h20 - Ecrit par : A.S

Loubna, une Marocaine de 32 ans, victime de violences conjugales pendant des années, a été tuée mercredi à Pozuelo dans la région de Madrid, par son ex-mari qui a violé l’ordonnance restrictive prononcée contre lui. Une enquête a été ouverte par la délégation gouvernementale pour rechercher la faille dans le système de protection des victimes de violences conjugales.

La victime a déposé une plainte contre son ex-mari pour violences conjugales, ce qui a amené le juge à prendre contre ce dernier une ordonnance d’éloignement de 500 mètres. Mais visiblement, la mesure n’a pas été efficace, puisqu’elle n’a pas empêché l’accusé de se rendre chez la victime, qui a déménagé à 350 mètres de son ancien domicile, pour la tuer, fait savoir Vozpopuli.

La Marocaine faisait partie des milliers de victimes de violences conjugales enregistrées dans le Système de surveillance globale des cas de Violence de Genre (Viogen). Pourtant, le système n’a pas fonctionné correctement pour détecter qu’elle était en danger.

À lire : Une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari en Espagne

« C’est un échec du système que nous devons analyser, non seulement le pouvoir exécutif, mais aussi le pouvoir judiciaire », expliquait déjà en décembre, Victoria Rosell, la déléguée du gouvernement contre les violences de genre, après l’assassinat, à Liaño de Villaescusa (Cantabrie), d’une femme de 40 ans par son ex-mari de 43 ans qui avait une ordonnance restrictive sur la victime et leur fille.

La déléguée du gouvernement à Madrid, Mercedes González, et la maire de Pozuelo de Alarcón, Susana Pérez Quislant, reconnaissent que quelque chose a mal tourné dans la procédure. « Il est très difficile, quand un homme veut tuer une femme, de l’éviter ; mais il faut élargir les mécanismes et voir quels autres types de mesures auraient pu être prises… », a souligné González. Pour la maire de Pozuelo, la police locale « était au courant » que la victime et le meurtrier vivaient à moins de 500 mètres, la distance fixée par l’ordonnance d’éloignement.

Tags : Violences et agressions - Espagne - Madrid

Aller plus loin

Le corps de la Marocaine tuée par son ex-mari en Espagne rapatrié au Maroc

Le corps de Hassna A., la Marocaine poignardée à mort par son ex-mari mercredi à Barbastro, sera rapatrié ce mardi au Maroc depuis l’aéroport de...

Bruxelles : une Marocaine poignardée en pleine rue par son ex-mari

Une femme d’origine marocaine a été poignardée, samedi soir, par son ex-mari à Molenbeek-Saint-Jean à Bruxelles. L’homme lui a asséné plusieurs coups de...

Emoi en Espagne après la mort d’une Marocaine victime de violences conjugales

Un homme d’origine marocaine a été interpellé lundi par la police après la mort de sa femme à Soria dans le nord de l’Espagne. La justice considère que ce décès est dû à des...

Espagne : le meurtre d’un Marocain lié au trafic de drogue

La Garde civile a arrêté à Murcie le Marocain, meurtrier présumé d’un autre Marocain qu’il a poignardé avec un couteau lors d’une bagarre à laquelle a pris part un troisième...

Nous vous recommandons

Pays-Bas : 2000 kilos de cocaïne saisie, un Marocain arrêté

La police néerlandaise a intercepté 2000 kilos de cocaïne lors d’une intervention dans un hangar à Voorschoten, à Amsterdam, le 8 décembre dernier. Cinq personnes ont été arrêtées, dont un Marocain âgé de 21...

Marrakech : saisie de plusieurs tonnes de dattes impropres à la consommation

Des tonnes de dattes impropres à la consommation ont été saisies cette semaine à Marrakech. Informé, l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA) a procédé à leur destruction et une enquête a été ouverte afin d’identifier les...

La visite de l’ambassadeur d’Allemagne à Melilla irrite le Maroc

L’ambassadeur d’Allemagne en Espagne a effectué, jeudi, une visite dans la ville de Melilla. Un déplacement entrant dans le cadre, dit-on, de la coopération sécuritaire, mais mal aperçu par plusieurs observateurs notamment,...

Maroc : les écoles françaises publient le calendrier scolaire

Après le report au 1ᵉʳ octobre de l’année scolaire 2021-2022, le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Maroc, a dévoilé le calendrier scolaire, annonçant le retour aux 36 semaines de scolarité prévues par le Code de...

Une plainte contre Anas Sefrioui et sa famille

EPC Maroc a assigné l’homme d’affaires, Anas Sefrioui, et les membres de sa famille Saad Sefrioui, Kenza Sefrioui et Malik Sefrioui en justice suite à la destruction sans sommation de ses locaux à Bouskoura. En attendant la finalisation des travaux...

Espagne : nouveau rebondissement dans l’affaire Ghali

Le juge en charge de l’affaire Ghali poursuit son enquête sur l’entrée du chef du Polisario en Espagne sous une fausse identité. Il vient de citer à comparaître le numéro deux de la police pour savoir avec précision à quel moment l’Intérieur a eu...

Le roi Mohammed VI ordonne l’envoi d’une aide médicale d’urgence à la Tunisie

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour l’envoi d’une aide médicale d’urgence à la Tunisie actuellement débordée par la crise sanitaire liée au Covid-19.

L’imam de Gennevilliers limogé pour « propos sexistes »

La mosquée de Gennevilliers va devoir se trouver un autre imam. Le 8 juillet dernier, Mohamed Benali, président de l’association Ennour a été convoqué à la préfecture pour s’expliquer sur un prêche jugé « très vindicatif ». Pourtant, la mosquée de la rue Paul...

Forte baisse du taux de fécondité chez les Marocaines

« La femme marocaine en chiffres : 20 ans de progrès ». C’est le titre de la nouvelle version du rapport annuel sur la condition féminine au Maroc, publié vendredi par le Haut-Commissariat au Plan...

Le Maroc prolonge l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 28 février 2022

Réuni ce jeudi 27 janvier à Rabat, le gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 28 février, après examen d’un projet de décret présenté par le ministre de...