Pas d’engrais à « base d’excréments humains », affirme l’ONSSA

30 avril 2017 - 20h10 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les informations selon lesquelles des excréments humains auraient été utilisés en tant qu’engrais pour la culture de pastèques dans la région de Chichaoua sont faux, affirme l’ONSSA.

Dans un communiqué publié hier, la Direction régionale de l’office national de la sécurité sanitaire et alimentaire (ONSSA), explique que la ferme en question se trouve dans le périmètre urbain de Chichaoua, sa superficie ne dépasse pas 3 hectares et n’est pas du tout spécialisée dans la culture des pastèques. Son propriétaire y cultive toutes sortes de produits maraichers et une petite quantité de betterave à sucre.

Une commission s’est rendue sur place et a procédé au prélèvement d’échantillons de la terre, de l’eau et des cultures qui ont été soumis à l’analyse dans le laboratoire de l’ONSSA, ajoute le communiqué, précisant que les « services techniques du ministère de l’agriculture demeurent mobilisés constamment pour faire le suivi des processus de production et le contrôle de la qualité des cultures produites dans la région ».

Sujets associés : Agriculture - Chichaoua - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Agriculture

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique...

Les fruits et légumes marocains de nouveau dans le viseur du lobby agricole espagnol

Le lobby agricole espagnol s’active pour l’interdiction des exportations marocaines en Europe. Il soutient que l’entrée massive de ces exportations est à l’origine de la baisse des cours de ventes de fruits et légumes sur les marchés...

De bonnes perspectives pour l’économie marocaine en 2022

L’économie marocaine devrait progresser de 3,2 % en 2022, selon les données du ministère de l’Économie et des finances qui annoncent des perspectives de croissance favorables.

Bientôt des fruits et légumes marocains en Europe de l’Est

Ils étaient vingt-huit (28) producteurs et opérateurs marocains de fruits et légumes à échanger ce jeudi avec des opérateurs agro-logistiques polonais. Au cœur des discussions, l’exploration par les deux parties, des voies et moyens pour accroître les...

Italie : un Marocain à la tête d’un réseau exploitant illégalement des migrants

Les agents de la protection du travail en Italie ont arrêté un ressortissant marocain qui servait d’intermédiaire dans l’exploitation de travailleurs marocains dans des champs agricoles situés dans le nord du...

Chichaoua

Maroc : un terrible accident fait 5 morts et 8 blessés graves

Un terrible accident de la route a eu lieu samedi matin sur l’autoroute reliant Marrakech à Agadir. Une collision entre un camion poids lourd et une voiture a fait 5 morts et 8 blessés graves.

Maroc : crime d’honneur à Chichaoua

Un père de famille, quadragénaire, a poignardé à mort, samedi dernier, un fkih, qu’il soupçonne d’entretenir des relations extraconjugales avec son épouse.

Chichaoua : sept personnes tuées et 21 blessées dans un grave accident

Jeudi tragique à Imindounit, dans la province de Chichaoua. Sept personnes, dont trois mineurs, ont été tuées et 21 autres blessées dans un accident de la route.

Chichaoua : un escroc mis hors d’état de nuire

Un escroc a été arrêté samedi par les éléments de la gendarmerie royale de Taouloukoult. Il lui est reproché d’avoir escroqué un septuagénaire à qui il a promis des faveurs dans une affaire judiciaire.

Chichaoua : elle fuit le domicile conjugal pour échapper aux agressions sexuelles de son beau-père

Un sexagénaire a été écroué à la prison de l’Oudaya par le procureur général du roi près la Cour d’appel de Marrakech. Il lui est reproché le viol de sa belle-fille en l’absence de son fils.

Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA)

Maroc : 8 millions de têtes de bétail prêtes à être sacrifiées

Selon Dr Abdelghani Azzi, le directeur du contrôle des produits alimentaires à l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), le nombre de têtes de bétail pourrait atteindre les 8 millions à la veille de l’Aïd Al...

Aïd al-Adha au Maroc : démarrage de l’identifification des moutons

L’Office national de sécurité sanitaire des aliments (ONSSA) a commencé à identifier les moutons et les chèvres destinés à être sacrifiés durant l’Aïd al-Adha->art84774].

Les amandes américaines infectées ne sont pas arrivées au Maroc

Les amandes américaines impropres à la consommation, destinées au marché national ne sont pas encore arrivées au Maroc, et ont été restituées aux fournisseurs, a rassuré l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires...

Le Maroc contrôle les pesticides utilisés dans l’agriculture

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), a réagi suite à la publication d’un rapport qui cite le Maroc comme faisant partie des 85 pays qui bénéficient de l’exportation de pesticides non autorisés en Europe. Dans une...

Le Maroc prêt pour l’Aïd al-Adha

À quelques semaines de l’Aïd-Al-Adha, les préparatifs ont démarré au niveau de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). À ce titre, plus de 4,5 millions de têtes d’ovins et caprins ont été identifiées entre le 22 avril et le 6...