Les services de renseignements marocains enquêtent sur l’attaque au Mali

13 septembre 2021 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les services de renseignement marocains ont ouvert une enquête suite à l’assassinat de deux routiers marocains au Mali. À la manœuvre, la Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED).

Samedi, un groupe armé non encore identifié a attaqué des camionneurs marocains qui se dirigeaient vers Bamako. Les éléments de la DGED s’activent pour élucider le meurtre de deux routiers marocains au Mali, rapporte Assahifa Arabic. D’ores et déjà, une coordination entre les services de renseignement marocains et les services maliens a été mise en place. Ils commencent à identifier les groupes actifs dans la zone.

À lire : Routiers marocains tués au Mali : l’Algérie et le Polisario pointés du doigt

À ce stade de l’enquête, la DGED n’écarte pas l’hypothèse d’une attaque terroriste, les routiers marocains étant la seule cible. Les services de renseignement des deux pays poursuivent les investigations pour connaître les commanditaires de l’attaque et leurs motivations. Ils cherchent à savoir s’il s’est agi d’une opération locale ou à dimension régionale. Selon la presse malienne, il s’agirait d’un « sale boulot » dont les auteurs seraient des « mercenaires ». L’objectif des commanditaires de l’attaque sera d’envoyer un « message » spécifique au Maroc.

À lire : Deux Marocains tués par balles au Mali (vidéo)

Cette attaque intervient au moment où Habboub Cherkaoui, patron du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) avait mis en garde contre la présence de 100 membres du Polisario actifs dans les rangs de l’organisation « Al-Qaida au Maghreb islamique », basée dans la région du Sahel. Dans une déclaration à Le360, Abdelilah Hifdi, président de la Fédération nationale du transport (FNT), également président du groupe CGEM à la chambre des conseillers a d’ailleurs accusé l’Algérie et le mouvement indépendantiste d’être derrière l’attaque.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mali - Enquête - Homicide - Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED)

Aller plus loin

Meurtre de marocains au Mali : crime terroriste ou acte prémédité ?

L’attaque qui a causé la mort de deux ressortissants marocains le 11 septembre dernier, au Mali, continuent de susciter des réactions. Certains affirment déjà que c’est un...

Deux Marocains tués par balles au Mali (vidéo)

L’ambassade du Maroc à Bamako fait savoir que deux camionneurs marocains ont été tués, samedi 11 septembre au Mali, un troisième est blessé et un quatrième s’en sort indemne....

Marocains tués au Mali : les dépouilles rapatriées au Maroc

Les dépouilles des deux camionneurs marocains tués, samedi, dans une attaque dans la commune de Didiéni, au Mali, seront rapatriées ce jeudi.

Retour au Maroc du camionneur marocain blessé au Mali (vidéo)

Blessé le 11 septembre dernier, dans une attaque visant des camionneurs marocains à Bamako, le seul conducteur rescapé sorti indemne est rentré dimanche au Maroc retrouver ses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...