Espagne : un Marocain accuse un hôpital de la mort de sa femme

21 août 2022 - 11h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un Marocain accuse le service de santé de Galice de la mort de son épouse. Il lui reproche de n’avoir pas envoyé une ambulance à son domicile pour transporter la femme encore en vie à l’hôpital.

Les faits se sont produits le 7 août, date à laquelle le Marocain résidant à O Grove a alerté les urgences pour signaler l’état de santé défaillant de sa femme et demander une ambulance pour son transfert au centre de santé de Baltar, à Sanxenxo (Galice). Mais après la description faite par le mari, les agents de santé n’ont pas estimé le cas de la femme suffisamment grave pour envoyer une ambulance et ont plutôt demandé à ce dernier de la conduire à l’hôpital indiqué.

À lire : Espagne : un Marocain agresse un médecin pour avoir fait accoucher sa femme sans voile

Le Marocain s’exécuta. Malheureusement à son arrivée à l’hôpital, sa femme était déjà morte. Raison pour laquelle il a déposé une plainte contre le service de santé galicien, lui reprochant d’avoir provoqué la mort de sa femme. Une accusation rejetée par le centre médical qui assure que les professionnels de santé ont estimé qu’il n’était pas nécessaire de mobiliser une ambulance pour ce cas et qu’il ne s’agit « en aucun cas d’un problème de manque de moyens ».

À lire : Espagne : un Marocain tue sa femme et se rend à la police

Les responsables du centre ajoutent que le Marocain est arrivé à l’hôpital avec sa femme déjà décédée et « dans un état de décomposition avancé », deux heures après avoir joint les urgences par téléphone. Les deux parties confronteront leurs versions devant le tribunal compétent qui déterminera les causes du décès et qui du Marocain ou du centre médical en est le responsable.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Santé - Décès

Aller plus loin

Espagne : un Marocain tue sa femme et se rend à la police

Un Marocain de 38 ans s’est livré ce lundi à la Garde civile après avoir tué sa femme de 44 ans, également d’origine marocaine, devant leurs trois enfants, à leur domicile, rue...

Espagne : une Marocaine décède en prison après une demande de liberté refusée

Meryem, une Marocaine de 56 ans, incarcérée à la prison de Fontcalent (Alicante) depuis juillet pour trafic de drogue, est décédée le 14 août des suites d’un arrêt cardiaque....

Espagne : un Marocain agresse un médecin pour avoir fait accoucher sa femme sans voile

Des agents de santé du service des urgences d’Alhama de Murcia ont été victimes d’agression et de menaces de la part d’un Marocain dont la femme était sur le point d’accoucher....

Espagne : un Marocain perd sa femme et son fils en mer

Sadik Mallouk, un Marocain résidant en Espagne, a échangé au téléphone avec sa femme Chaimae, 27  ans, vivant à Fès avec leur fils, Mohamed, sans savoir que c’est la dernière...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.