Espagne : le gouvernement veut rétablir ses contacts avec le Front Polisario

13 avril 2022 - 15h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le gouvernement espagnol a exprimé mardi sa volonté de « renouer » les contacts avec le Front Polisario et son engagement à trouver une solution mutuellement acceptable par les parties au conflit au Sahara, dans le cadre des résolutions de l’ONU.

Intervenant au sujet de la décision du Front Polisario de suspendre ses contacts avec l’Espagne après sa décision de venir le plan marocain d’autonomie du Sahara, la ministre porte-parole, Isabel Rodríguez, a soutenu, à la sortie du conseil des ministres, que cette nouvelle position du gouvernement vise à contribuer à la résolution du conflit, avec la «  participation nécessaire » de l’ONU et l’accord mutuel des parties.

À lire : Le Front Polisario suspend ses contacts avec le gouvernement espagnol

Dans le même temps, la secrétaire générale du Parti populaire (PP), Cuca Gamarra, a demandé mardi la comparution au Congrès de Pedro Sanchez pour qu’il rende compte de sa visite au Maroc et des sujets abordés avec le roi Mohammed VI. Sur son compte Twitter, elle a, à nouveau, dénoncé la décision de Sanchez de changer la position de l’Espagne sur le Sahara « sans le soutien du Congrès », rappelant que cette décision a « déjà de graves conséquences » sur ses relations avec l’Algérie, l’un de ses principaux fournisseurs de gaz.

Sujets associés : Espagne - Polisario - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Le Front Polisario suspend ses contacts avec le gouvernement espagnol

Le Front Polisario a décidé de suspendre ses contacts avec le gouvernement espagnol, après la visite jeudi de Pedro Sanchez à Rabat et la publication de la déclaration conjointe...

Le Polisario critique l’Espagne après son changement de position sur le Sahara

Le changement de position de l’Espagne sur le Sahara n’est pas du goût du Polisario. Ce dernier estime que le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a « succombé aux...

Le Polisario menace de traduire Pedro Sanchez devant la Cour pénale internationale

La décision de Pedro Sanchez de changer de position sur le Sahara pourrait lui coûter une procédure judiciaire devant la Cour pénale internationale pour « complicité de crimes...

Le Polisario se retire de la table ronde sur le Sahara

Après l’Algérie, c’est au tour du Polisario, son protégé, de refuser de participer aux tables rondes des négociations sur le Sahara que la Suisse accepte accueillir.

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Sahara : Brahim Ghali menace (encore) le Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a réitéré la volonté des Sahraouis de coopérer avec tous les pays voisins pour préserver « la paix et la sécurité » dans la...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...