L’Espagne supérieure militairement au Maroc, mais ...

13 mai 2023 - 22h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le Maroc vient d’acquérir auprès des États-Unis le système de missile sophistiqué HIMARS d’une portée de 300 kilomètres. Une acquisition qui n’inquiète pas l’Espagne qui est convaincue que le réarmement du Maroc vise l’Algérie et le Sahel.

Le Maroc va débourser environ 525 millions d’euros pour l’achat du HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System) dont la portée pourrait atteindre 500 avec certaines munitions, rapporte Merca 2, rappelant que le royaume a dépensé au cours des dernières décennies près de 20 milliards de dollars pour moderniser son armée. Les Forces armées royales marocaines disposent de chars de combat américains M1 Abrams, des chasseurs de combat F-16 et compteraient en tout plus de 1 800 chars contre seulement 300 pour l’armée espagnole. Le Maroc est devenu un partenaire privilégié des États-Unis et d’Israël dans le domaine militaire.

À lire : Le Maroc acquiert le système d’artillerie HIMARS américain

De son côté, l’Espagne est décidée à respecter son engagement pris à l’OTAN de consacrer 2 % de son PIB à la défense. La ministre de la Défense, Margarita Robles, a récemment annoncé l’achat de trois nouveaux avions de transport moyen A400M, en complément des 14 déjà disponibles. Le pays aurait aussi engagé les négociations avec Eurocopter (filiale d’Airbus) d’Albacete pour l’achat de l’hélicoptère de transport moyen NH90. Selon les analystes de Global Fire Power, un cabinet de conseil militaire, l’Espagne a une supériorité militaire sur le Maroc, révélant que le pays est classé 21ᵉ puissance militaire mondiale sur 145 pays, alors que le Maroc est logé à 65ᵉ place dans le classement.

À lire : Le réarmement du Maroc inquiète l’Espagne

Les experts estiment que les Forces armées espagnoles restent nettement supérieures aux Marocaines, aussi bien en termes de puissance aérienne (517 appareils contre 250 pour les Marocains) et navale (Marine espagnole classée 22ᵉ mondiale contre 25ᵉ pour la Marine marocaine). En ce qui concerne l’armée de terre, les forces sont plus équilibrées, l’armée marocaine disposant de plus de chars et de troupes et l’armée espagnole étant meilleure techniquement. Considérant le contexte géopolitique actuel, les experts estiment que le Maroc n’est pas une menace pour l’Espagne. Les deux pays entretiennent une bonne coopération en matière de renseignement et de lutte contre le terrorisme djihadiste.

À lire : Silam : l’Espagne se dote d’une arme stratégique face au HIMARS marocain

Par ailleurs, le Maroc s’est lancé ces dernières années dans l’acquisition de drones de dernière génération auprès de la Turquie et de la Chine. Pendant ce temps, l’Espagne prévoit de mettre en service d’ici à 2024 le sous-marin S81, développé par Navantia depuis plusieurs années. Elle envisage aussi d’acquérir des hélicoptères américains MH60 pour la Marine, le système de drones SIRPAD, des RPA et divers types de missiles dont des Mistral, sans oublier le chasseur F35 américain fabriqué par Lockheed Martin et le système de défense aérienne SCAF.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - États-Unis - Algérie - Défense - Armement

Aller plus loin

Course à l’armement Maroc - Algérie : inquiétudes en Espagne

Le budget militaire 2023 du Maroc est d’environ 4,67 milliards d’euros (3,6 % par rapport à 2022), contre 23,3 milliards d’euros (130 % de plus qu’en 2022) pour l’Algérie. Les...

Silam : l’Espagne se dote d’une arme stratégique face au HIMARS marocain

L’Espagne s’active pour disposer d’un lance-roquettes Silam (High Mobility Rocket Launcher System) afin de faire face aux éventuelles attaques du Maroc qui vient d’acquérir le...

Armée de terre : le Maroc surclasse l’Espagne

Le Maroc dépasse de loin l’Espagne en termes de véhicules militaires terrestres et d’artillerie. Le royaume possède 1 761 chars contre 327 pour l’Espagne, et plus de 660...

Le Maroc acquiert le système d’artillerie HIMARS américain

Le Département d’État américain a donné, mardi 11 avril, son aval à la vente des systèmes d’artillerie à haute mobilité HIMARS, mais aussi à la vente d’équipements connexe au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Industrie de défense : le Maroc franchit une nouvelle étape

Le Maroc ambitionne de faire partie du cercle restreint des pays leaders dans le domaine de l’industrie de l’armement. Le Conseil des ministres a adopté un décret portant création de deux zones d’accélération industrielles dédiées à l’industrie de...

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...