Le Maroc se dote d’un arsenal militaire de pointe : l’Espagne se sent en danger

22 avril 2023 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le Maroc a signé récemment avec les États-Unis un contrat de 524,5 millions de dollars pour l’achat de 18 lance-roquettes HIMARS, équipés de 112 missiles d’une portée comprise entre 82 et 305 kilomètres. Avec cette acquisition, le royaume pourra atteindre des villes espagnoles comme Séville et Grenade en cas de conflit armé.

Bien que les chances d’une confrontation militaire directe entre l’Espagne et le Maroc semblent faibles, le renforcement continu des capacités militaires marocaines avec l’acquisition de 18 HIMARS et de 40 bombes planantes JSOW creuse l’écart avec l’Espagne dont les forces armées ne sont équipées d’aucun système d’armes de ce type. La question qu’il convient dès lors de se poser est de savoir si l’Espagne pourrait se défendre contre une éventuelle attaque marocaine avec ses systèmes d’armes désuets actuels.

À lire : Le Maroc acquiert le système d’artillerie HIMARS américain

La principale arme de défense de l’Espagne, capable de contrer les attaques du futur HIMARS marocain, est le Patriot américain. L’Espagne en a acquis deux unités en 2002 auprès de l’Allemagne, dans le cadre du plan de l’OTAN visant à protéger son flanc sud à travers le détroit de Gibraltar. Les Patriot disposent d’un système radar capable de détecter des missiles ou des avions ennemis dans un rayon de 150 kilomètres. Leur efficacité est limitée à une distance d’environ 80 kilomètres à une altitude de 20 000 mètres, fait savoir El Español.

À lire : L’achat du Barak MX israélien par le Maroc fait peur à l’Espagne

Les Patriots espagnols font l’objet d’une mise à niveau pour être capables de lancer jusqu’à 16 projectiles. L’Espagne a prévu 146 millions d’euros dans son budget militaire 2023 pour ce projet de modernisation. Outre le Patriot, l’Espagne possède également quatre unités du système de défense antiaérienne NASAMS II norvégien, acquis en 2003, d’une trentaine de missiles antiaériens Raytheon MIM-23 HAWK, vestige de la guerre froide, mis en service en 1962 et qui a fait l’objet de plusieurs mises à jour, et de 640 missiles antiaériens français Mistral 3 à courte portée.

À lire : L’achat d’hélicoptères Bell 412 EPI par le Maroc fait peur à l’Espagne

Mais l’arme puissante de l’Espagne, ce sont ses cinq frégates Aegis F-100 développées par les États-Unis. C’est un système de combat doté d’un radar qui permet de contrer des attaques terrestres, maritimes et aériennes. Le Maroc, lui, continue d’acquérir des armes auprès des États-Unis (F-16, Abrams, Predator, F-35) et d’Israël (Barak MX). Malgré ces acquisitions, le royaume reste encore loin de la puissance militaire espagnole, selon le classement 2023 de Global Firepower, dans lequel l’Espagne est logée à la 21ᵉ place et le Maroc à la 61ᵉ place sur 145 armées dans le monde en termes d’effectifs, de véhicules et de capacités technologiques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - États-Unis - Défense - Armement

Aller plus loin

L’achat d’hélicoptères Bell 412 EPI par le Maroc fait peur à l’Espagne

Le Maroc vient de réceptionner 2 unités des 22 hélicoptères Bell 412 EPI commandés aux États-Unis pour lutter contre les attaques sous-marines. Cette acquisition fait-elle peur...

Le Maroc acquiert le lance-roquettes PULS israélien (vidéo)

Le Maroc veut renforcer l’artillerie de son armée avec l’acquisition du lance-roquettes israélien PULS, après l’achat des systèmes chinois Sky dragon 50, HQ-9B et WS-2D et...

L’achat du Barak MX israélien par le Maroc fait peur à l’Espagne

Le Maroc a réceptionné le système antimissile Barak MX fabriqué par Israel Aerospace Industries (IAI). Un système capable de détecter n’importe quel avion ou missile à 470...

Silam : l’Espagne se dote d’une arme stratégique face au HIMARS marocain

L’Espagne s’active pour disposer d’un lance-roquettes Silam (High Mobility Rocket Launcher System) afin de faire face aux éventuelles attaques du Maroc qui vient d’acquérir le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».