Essais cliniques au Maroc : des indemnités désormais prévues pour les volontaires

11 mars 2021 - 19h00 - Sport - Ecrit par : I.L

Les volontaires aux essais cliniques pourront bénéficier désormais des indemnités selon un barème fixé par le ministère de la Santé. Le chercheur doit au préalable fournir un livret qui atteste que l’utilisation du médicament ou de l’équipement médical expérimental ne présente aucun risque pour le volontaire, précise un décret de projet adopté par le gouvernement.

Le projet relatif à la mise en œuvre de la loi n 28-13 prévoit des indemnités dont le montant maximum à payer aux volontaires est fixé par le ministère de la Santé et validé par le ministère de l’Économie et des finances, rapporte Al Massae. Le même projet stipule qu’avant tout recrutement, le chercheur ou le médecin est tenu d’échanger avec le volontaire pour lui expliquer la nature de la recherche envisagée. Mieux, il doit mettre à la disposition des participants un document leur permettant de retirer leur accord à tout moment. Selon l’article 3 du projet, la recherche est suspendue pour les personnes précitées dès qu’elles signent le document de retrait de consentement et reçoivent un récépissé de la part du médecin chercheur.

Par ailleurs des sanctions sont prévues pour protéger les volontaires participant à ces recherches biomédicales. Tout chercheur, prestataire et intervenant qui met intentionnellement une personne en danger de mort ou provoque chez le participant une invalidité permanente est condamné à une peine de 3 à 5 ans de prison assortie d’une amende de 500 000 dirhams. La même peine est appliquée à toute personne qui effectue des recherches biomédicales sur une personne sans avoir, au préalable, obtenu son consentement, souligne le même projet de décret.

Sujets associés : Santé - Recherche - Ministère de la Santé

Aller plus loin

Tourisme au Maroc : l’indemnité aux employés maintenue

Financée par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19, l’indemnité forfaitaire mensuelle octroyée aux employés du secteur touristique sera prolongée de...

Maroc : voici le détail des primes accordées au personnel de santé (documents)

Qui sont les personnes concernées par les primes exceptionnelles promises par le ministère de la Santé ? Combien vont-elles toucher ? Voici le détail.

Maroc : une prime exceptionnelle pour le personnel de santé

En première ligne dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le personnel médical et paramédical marocain aura finalement droit à une indemnité pour les sacrifices déployés...

Covid-19 : la prime ridicule des médecins marocains

La prime journalière de 14 dirhams en guise de reconnaissance aux médecins engagés dans la lutte contre le Covid-19 a suscité de vives réactions. Un médecin de Kénitra a intenté...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain et jugent « plausible à certains...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Les chercheurs étudient une météorite marocaine revenue de l’espace

Une roche noire découverte au Maroc en 2018 aurait quitté la Terre, puis est restée un long moment dans l’espace, avant de revenir sur la planète, selon des chercheurs. Un phénomène inédit en science si cette thèse venait à être confirmée.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.