États-Unis : Abercrombie devant la justice pour abus sexuels sur des mannequins au Maroc

7 novembre 2023 - 23h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Accusés d’avoir abusé sexuellement de mannequins à New York, au Maroc, en Angleterre et en France, la marque Abercrombie basée à New Albany et son ancien directeur général Michael Jeffries sont poursuivis devant le tribunal fédéral de Manhattan pour trafic sexuel.

Tout part de la proposition d’un recours collectif déposée récemment au tribunal fédéral de Manhattan par l’ancien mannequin David Bradberry, qui réside en Pennsylvanie. Dans sa plainte, il accuse notamment Abercrombie et Michael Jeffries d’avoir violé une loi fédérale interdisant la traite des êtres humains à des fins sexuelles. Il affirme que l’ancien PDG de la compagnie (1992-2014), a non seulement forcé des mannequins à prendre des drogues et à se livrer à des actes sexuels avec lui et d’autres personnes pour avoir la chance de figurer dans les catalogues d’Abercrombie, mais il a également utilisé sa position pour recruter des hommes et les inviter à des castings chez lui à New York, dans les Hamptons et dans d’autres lieux. À en croire David Bradberry et d’autres hommes, ils ont été forcés à participer à des actes sexuels avec Michael Jeffries, son partenaire commercial Matthew Smith et d’autres personnes liées à Abercrombie. Outre Jeffries, Abercrombie et Matthew Smith, le Jeffries Family Office, basé à Columbus, est également accusé. L’ancien mannequin réclame des dommages et intérêts non précisés au nom d’un groupe de plus de 100 hommes qui auraient été abusés.

À lire : Espagne : 240 ans de prison pour crimes d’abus sexuels sur mineurs, dont des Marocains

« En échange de la position de pouvoir et de l’accès illimité aux fonds de l’entreprise nécessaires à Jeffries pour terroriser sexuellement les mannequins masculins en herbe, Abercrombie a sciemment et intentionnellement bénéficié et reçu des choses de valeur de la part de Jeffries et de son réseau de trafic sexuel, y compris la valeur que Jeffries lui-même apportait à la marque », indique l’action en justice, ajoutant que les dirigeants de la société Abercrombie étaient au courant de ces agissements et que la société a versé des indemnités aux personnes qui ont accusé Michael Jeffries d’abus sexuel ou de harcèlement. « Souvent, ces mannequins potentiels, devenus victimes du trafic sexuel, étaient ensuite envoyés dans d’autres endroits, notamment à New York, au Maroc, en Angleterre et en France, pour être abusés sexuellement par Jeffries et d’autres hommes sous son contrôle, sous prétexte de devenir le prochain mannequin d’Abercrombie », indique le procès.

À lire :Jacques Bouthier : « un cinglé, un détraqué sexuel » selon sa femme

Le dépôt de la plainte de Bradberry fait suite à un article de la BBC publié début octobre, accusant Michael Jeffries et Matthew Smith d’avoir exploité de jeunes hommes à des fins sexuelles. Abercrombie, de son côté, s’est refusée à tout commentaire. La société se dit « consternée et dégoûtée » par ces allégations et qu’elle ne tolérait pas les abus ou le harcèlement. « C’est dans la salle d’audience que nous traiterons cette affaire », a déclaré l’avocat de Jeffries, Brian Bieber, se refusant également d’émettre des commentaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - États-Unis - New York - Droits et Justice - Sexualité

Aller plus loin

Un Khaliji arrêté à Casablanca pour exploitation sexuelle de mineurs

Un touriste de nationalité arabe, dont le pays d’origine n’a pas été divulgué, a été arrêté par la police de Casablanca dans le cadre d’une affaire liée à l’attentat à la pudeur...

Roqya au Maroc : Enquête sur des abus sexuels au nom de l’exorcisme

Des Marocaines racontent le calvaire qu’elles ont vécu lors des séances de roqya, exorcisme destiné à chasser les djinns, qui finissent souvent par des abus sexuels et du...

Jacques Bouthier : « un cinglé, un détraqué sexuel » selon sa femme

Les témoignages accablants se succèdent contre Jacques Bouthier, l’ex-patron du groupe de courtage en assurances Assu 2000, mis en examen pour traite d’êtres humains et viols...

Agression sexuelle lors du tournage au Maroc de « Real Housewives Ultimate Girls Trip »

L’actrice américaine Caroline Manzo a été victime d’attouchements sexuels lors du tournage à Marrakech de la saison 4 de la série de télé-réalité « The Real Housewives Ultimate...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.