L’Europe aide les prisons marocaines

1er mai 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’Union européenne débloque 2 millions de DH pour appuyer financièrement l’Administration Pénitentiaire du Maroc.

Cet appui s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la réforme de la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR). L’objectif est de permettre à l’Administration Pénitentiaire de gérer les impacts du Covid-19 dans les établissements pénitentiaires du royaume.

L’appui financier de l’UE, servira à l’acquisition du matériel sanitaire, pour contrer la propagation du virus dans les établissements pénitentiaires. Le matériel permettra d’assurer aux travailleurs de l’Administration Pénitentiaire, la protection et la prévention contre le coronavirus. Les détenus verront également leurs conditions sanitaires améliorées, grâce à cet appui, afin d’éviter la contamination par le virus.

Ce Programme vise également à l’accompagnement de la DGAPR, avec comme objectif, la modernisation de la gouvernance du système pénitentiaire et le renforcement des capacités institutionnelles et techniques des acteurs. Le renforcement de l’impact la société civile et les institutions des droits de l’Homme dans les politiques de réinsertion sociale des détenus et de prévention de la récidive préoccupent également le Programme.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Soutien - Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Un Marocain meurt dans l’incendie de la prison de Bordeaux-Gradignan

Un incendie s’est produit dans la prison de Bordeaux-Gradignan et a coûté la vie à un premier détenu d’origine marocaine, blessant gravement un autre, de nationalité algérienne....

Maroc : que faire contre la surpopulation carcérale ?

Devant les parlementaires, le directeur de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a proposé en début de semaine un partenariat...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.