Une bonne nouvelle pour les expatriés français vaccinés au Maroc

1er août 2021 - 19h00 - France - Ecrit par : S.A

Les expatriés français vaccinés au Maroc ou dans d’autres pays sont autorisés à déposer « dès cette semaine » leur demande pour recevoir un QR code dans le cadre de leur retour sur le territoire national. Cette annonce a été faite par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du tourisme.

Alors que le passe sanitaire devient obligatoire début août, pour entrer notamment dans les cafés, les restaurants ou les centres commerciaux en France, les autorités françaises ont décidé de simplifier son accès pour les expatriés français vaccinés à l’étranger. Dans un entretien au Journal du dimanche (JDD), Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du tourisme a expliqué que ceux-ci pourront déposer « dès cette semaine » leur demande pour obtenir un QR code. « Avec Jean-Yves Le Drian, nous mettons en place un dispositif spécifique pour leur apporter une solution », a-t-il dit, promettant que des adresses électroniques dédiées seront mises en place selon le pays de résidence.

À lire : Rejet des vaccins chinois par la France : les Français résidant au Maroc en colère

Pour recevoir un QR code, les expatriés français doivent envoyer une preuve de vaccination – pour les vaccins homologués par l’Union européenne (UE) ou leurs équivalents –, avec une pièce d’identité et une preuve de résidence à l’étranger. « Le passe sanitaire [a été élargi] à tous les vaccins assimilés à ceux qui sont reconnus par l’Agence européenne des médicaments », a fait savoir le responsable français. De quoi faciliter la vie aux Français vaccinés à l’étranger avec un vaccin non homologué par l’UE. Les experts scientifiques, eux, sont chargés d’évaluer sous quelles conditions les vaccins non homologués pourraient être complétés par une vaccination avec l’ARN messager en France.

« Le président de la République a, par ailleurs, souhaité que soit déployée une campagne vaccinale à destination de nos compatriotes établis dans des pays où l’accès au vaccin est encore compliqué, a précisé Jean-Baptiste Lemoyne. Nous avons déjà acheminé et administré le vaccin à plusieurs dizaines de milliers de personnes réparties dans 57 pays, sous le contrôle de nos ambassades et consulats. »

Sujets associés : France - Tourisme - Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Rejet des vaccins chinois par la France : les Français résidant au Maroc en colère

Grosse déception chez les Français qui se sont fait vacciner au Maroc contre le Covid-19. Leur pays refuse de reconnaître les vaccins chinois qui leur ont été administrés au...

Le Covid-19 complique le voyage des retraités français au Maroc

Le Maroc est l’une des destinations préférées de bon nombre de retraités français qui y passent une bonne partie de l’année. Il leur est désormais difficile de voyager en raison...

Peu de touristes français au Maroc cette année

En raison de la pandémie de Covid-19, peu de touristes français viendront cet été au Maroc. C’est du moins ce qu’il convient de déduire d’un sondage de l’Institut français...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été atteintes.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.

Maroc : forte hausse des recettes touristiques

À fin mai dernier, les recettes de l’activité touristique se sont établies à 20 milliards de dirhams, en progression de 173,1 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...