Une bonne nouvelle pour les expatriés français vaccinés au Maroc

1er août 2021 - 19h00 - France - Ecrit par : S.A

Les expatriés français vaccinés au Maroc ou dans d’autres pays sont autorisés à déposer « dès cette semaine » leur demande pour recevoir un QR code dans le cadre de leur retour sur le territoire national. Cette annonce a été faite par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du tourisme.

Alors que le passe sanitaire devient obligatoire début août, pour entrer notamment dans les cafés, les restaurants ou les centres commerciaux en France, les autorités françaises ont décidé de simplifier son accès pour les expatriés français vaccinés à l’étranger. Dans un entretien au Journal du dimanche (JDD), Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du tourisme a expliqué que ceux-ci pourront déposer « dès cette semaine » leur demande pour obtenir un QR code. « Avec Jean-Yves Le Drian, nous mettons en place un dispositif spécifique pour leur apporter une solution », a-t-il dit, promettant que des adresses électroniques dédiées seront mises en place selon le pays de résidence.

À lire : Rejet des vaccins chinois par la France : les Français résidant au Maroc en colère

Pour recevoir un QR code, les expatriés français doivent envoyer une preuve de vaccination – pour les vaccins homologués par l’Union européenne (UE) ou leurs équivalents –, avec une pièce d’identité et une preuve de résidence à l’étranger. « Le passe sanitaire [a été élargi] à tous les vaccins assimilés à ceux qui sont reconnus par l’Agence européenne des médicaments », a fait savoir le responsable français. De quoi faciliter la vie aux Français vaccinés à l’étranger avec un vaccin non homologué par l’UE. Les experts scientifiques, eux, sont chargés d’évaluer sous quelles conditions les vaccins non homologués pourraient être complétés par une vaccination avec l’ARN messager en France.

« Le président de la République a, par ailleurs, souhaité que soit déployée une campagne vaccinale à destination de nos compatriotes établis dans des pays où l’accès au vaccin est encore compliqué, a précisé Jean-Baptiste Lemoyne. Nous avons déjà acheminé et administré le vaccin à plusieurs dizaines de milliers de personnes réparties dans 57 pays, sous le contrôle de nos ambassades et consulats. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Tourisme - Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Peu de touristes français au Maroc cette année

En raison de la pandémie de Covid-19, peu de touristes français viendront cet été au Maroc. C’est du moins ce qu’il convient de déduire d’un sondage de l’Institut français...

Rejet des vaccins chinois par la France : les Français résidant au Maroc en colère

Grosse déception chez les Français qui se sont fait vacciner au Maroc contre le Covid-19. Leur pays refuse de reconnaître les vaccins chinois qui leur ont été administrés au...

Le Covid-19 complique le voyage des retraités français au Maroc

Le Maroc est l’une des destinations préférées de bon nombre de retraités français qui y passent une bonne partie de l’année. Il leur est désormais difficile de voyager en raison...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plages au Maroc : l’embarrassante absence de toilettes publiques

Au Maroc, la plupart des plages sont dépourvues d’infrastructures sanitaires (toilettes, douches, centres de secours…). Une situation qui crée des désagréments aux touristes et aux MRE, surtout pendant la saison estivale.

Maroc : les plages à éviter cet été

Le ministère de la Transition énergétique et du développement durable a récemment publié la liste des plages classées non conformes à la baignade pour la saison estivale qui s’annonce. En tout, 22 plages dont celle de Salé, très fréquentée par les...

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Maroc : un afflux de touristes et de MRE sans précédent

Quelque 1,3 million de touristes ont visité le Maroc en avril 2024, ce qui représente une hausse record de 17 % par rapport à la même période de 2023.