Recherche

Exportations : Le Maroc et la France mutualisent les moyens

© Copyright : DR

17 mars 2009 - 23h07 - Economie

L’union fait la force surtout en période de crise. Le Maroc et la France ont donc décidé d’unifier leurs efforts pour permettre à leurs entreprises d’aller ensemble pour se positionner sur des marchés promoteurs. Pour ce faire, une convention de coopération a été signée, vendredi dernier à Rabat, entre Maroc Export (ex-Centre marocain de promotion des exportations) et Ubifrance, l’Agence française pour le développement international des entreprises.

La cérémonie de signature a été marquée par la présence d’Abdellatif Maâzouz, ministre du Commerce extérieur. Pour ce dernier, l’objectif de la convention est de mutualiser les efforts pour développer ensemble des marchés à l’export par les entreprises marocaines et françaises. « La mise en œuvre de cette convention fait l’objet d’un plan d’action avec une évaluation à la fin de chaque année », souligne le ministre.

Dans le cadre de ce partenariat, chaque partie mettrait à la disposition de l’autre les moyens et les avantages dont elle dispose en matière de commerce extérieur. « A travers le Maroc, les entreprises françaises peuvent accéder aux marchés des pays avec qui nous avions des accords de libre-échange comme ceux des Etats-Unis d’Amérique et de 4 pays arabes », explique Maâzouz. Sur ce volet, il évoque le succès de l’opération de la commercialisation de la Logan sur le marché égyptien. « Il s’agit d’une voiture de marque française qui est montée dans les usines de Somaca à Casablanca », rappelle le ministre.

Pour passer à l’action, les deux parties ont décidé d’organiser en mars 2010 à Casablanca une rencontre baptisée Africallia. « Il s’agit d’une opération pilote sous forme d’un forum d’affaires qui a pour objectif de promouvoir nos produits sur le marché des pays d’Afrique subsaharienne », précise Saad Eddine Benabdellah, DG de Maroc Export. « Cette manifestation connaîtra la participation des donneurs d’ordre africains ainsi que des industriels marocains à côté de leurs homologues français qui ont des partenariats avec des entreprises nationales », ajoute le responsable de Maroc Export. Pour cette première rencontre, il a été décidé de se focaliser sur la promotion de 5 secteurs. Il s’agit de l’ingénierie, BTP, pharmacie, technologies médicales et NTIC.

Pour Benabdellah, cette convention s’inscrit dans le cadre d’une stratégie qui permettra de renforcer la présence de l’offre exportable Maroc vers nos marchés traditionnels, notamment les pays européens. Sur ce volet, Christophe Lecourtier, DG de Ubifrance, a souligné que son agence mettra, exceptionnellement, à la disposition de la partie marocaine les informations de son réseau couvrant les marchés de plus de 50 pays à travers le monde. Sur ce chapitre, et dans le cadre de cette convention, il est prévu un appui aux missions de prospection technique réalisées par Maroc Export au titre de l’année 2009, notamment en Russie, en Côte d’Ivoire, en Tunisie et en Egypte. Sans oublier un programme de formation au profit de 15 cadres marocains aux techniques de diagnostic export et les stratégies de développement à l’international. Il faut noter, enfin, qu’une convention similaire a déjà été signée dernièrement avec l’Espagne et une autre programmée prochainement avec les USA.

Source : L’Economiste - Nour Eddine El Aissi

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact