La mystérieuse facture de 33.735 dh de chocolat du ministre Abdelâdim El Guerrouj

20 janvier 2014 - 16h31 - Maroc - Ecrit par : J.L

Abdelâdim El Guerrouj, ancien ministre de la Fonction Publique, se serait empressé de payer une facture de 33.735 DH de chocolat et de gâteaux achetés chez la pâtisserie "Le Nôtre", à Rabat, en octobre dernier, dès qu’il a su qu’il allait quitter son poste.

La facture réglée le 10 octobre dernier, concerne trois kilos et demi de chocolat à 4000 DH, 27.000 DH de gâteaux et une coupe en argent à 2575 DH. Les achats payés par son ministère, auraient été effectués à l’occasion du baptême du fils du ministre, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum.

Une enquête, dont les résultats seront soumis au chef du gouvernement Abelilah Benkirane, et au parti du Mouvement Populaire, auquel appartient le ministre El Guerrouj, a été ouverte ce lundi.

L’affaire du chocolat irrite le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, dont la seule préoccupation serait de découvrir la personne qui a laissé filtrer cette facture, sachant qu’elle avait disparu complètement des archives du ministère.

Confronté par les dirigeants du Mouvement Populaire, Abdelâdim El Guerrouj, actuel ministre chargé de la Formation professionnelle aurait nié avoir acheté du chocolat et des gâteaux aux frais du ministère. Contacté par nos soins, El Guerrouj reste injoignable.

Mohamed Moubdii est dans l’embarras, El Guerouj est non seulement son collègue au gouvernement, mais également un membre de son parti, le Mouvement Populaire.

Le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, dont la mission est de moraliser la vie publique et prôner la bonne gouvernance, ne sait plus à quel saint se vouer pour faire oublier cette affaire, nous a confié un député du Mouvement Populaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Mouvement Populaire - Abdelilah Benkirane - Abdelâdim El Guerrouj - Mohamed Moubdii - Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Plus de 90 000 fonctionnaires marocains payés à ne rien faire

La ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, n’a pas souhaité ouvrir une enquête sur le scandale des fonctionnaires fantômes, estimés à plus de 90 000 dans...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.