Harcèlement scolaire : l’histoire de Fares, victime de violences à répétition

29 mars 2023 - 11h40 - France - Ecrit par : S.A

Fares, élève en classe de 6ᵉ au collège Jules-Verne, est constamment victime de harcèlement scolaire. Excédé, il ne veut plus retourner en classe. Ses parents envisagent désormais de lui faire l’école à la maison.

Fares, élève de 12 ans est placé en classes particulières pour élèves en situation de handicap (Ulis*) parce qu’il est atteint du syndrome du Doose pouvant lui provoquer des crises d’épilepsie. Depuis, il est le souffre-douleur de certains élèves de sa classe. « Chaque semaine, on se rend au collège parce qu’il se fait insulter, taper, étrangler même. Dans la cour ou dans les toilettes en général. Quand il y parvient, Fares s’enferme au cabinet et nous appelle pour qu’on vienne le chercher. À chaque fois que ça arrive, je demande à voir un cadre de l’établissement. On m’écoute mais rien n’est concrètement fait. Depuis le début de l’année, il n’y a qu’un du groupe qui a pris deux jours d’exclusion », raconte à L’Indépendant Sarah, la mère de l’adolescent.

À lire :Tanger : un an de prison ferme pour le professeur harceleur

Ses camarades lui feront subir la violence de trop le 22 mars, pendant un interclasse. Fares sera poussé dans les escaliers. La fille d’une amie a vu la scène et a prévenu la mère de l’adolescent. Elle retrouve son fils, terrorisé, et visage ensanglanté, dans le camion des pompiers. Elle l’emmène immédiatement à l’hôpital de Carcassonne. « En plus de ses deux yeux au beurre noir, sa paupière inférieure droite s’est ouverte. Il a également une fracture du nez. Il a obtenu deux jours d’ITT qui devraient être revalorisés la semaine prochaine par un médecin légiste », précise Sarah.

À lire :Harcèlement à l’école : un rapport inquiétant de l’UNESCO sur le Maroc

Face à la difficulté d’entrer en contact avec le rectorat de l’académie de Montpellier, elle porte plainte contre neuf élèves. « Je ne peux laisser passer cette violence gratuite envers mon fils. Il faut que le rectorat et l’établissement agissent pour que ces gamins prennent conscience de ce qu’ils ont fait. » Après cet épisode, Fares ne souhaite plus aller à l’école. « J’ai peur que ça recommence. Je veux faire l’école à la maison maintenant », dit-il. C’est finalement ce que ses parents envisagent de faire. 

À lire :Maroc : de nombreux élèves victimes de harcèlement sexuel

« Suite à la déclaration de parents d’un élève de 6ᵉ du collège Jules Verne à Carcassonne qui indiquent avoir porté plainte pour harcèlement à l’encontre de leur enfant, le rectorat tient à préciser que la situation de cet élève et de cette famille est connue et suivie avec attention par le chef d’établissement, en lien avec la cellule de lutte contre le harcèlement de l’académie de Montpellier », a réagi dans un communiqué le rectorat de l’académie de Montpellier.

Sujets associés : France - Education - Carcassonne

Aller plus loin

Après le scandale, le lycée Descartes de Rabat sous pression

Estimant que le licenciement de l’enseignant franco-algérien accusé d’avoir « entretenu une relation d’ordre sexuel » avec son élève de 14 ans au moment des faits n’était pas...

États-Unis : des élèves marocains confrontés au racisme à l’école (vidéo)

Au lycée Spaulding, situé à Barre aux États-Unis, des élèves marocains sont au cœur d’une série d’actes de harcèlement continu. Ce climat tendu a finalement dégénéré en une...

Harcèlement à l’école : un rapport inquiétant de l’UNESCO sur le Maroc

Dans son Rapport intitulé, "Au-delà des chiffres : en finir avec la violence et le harcèlement à l’école", l’UNESCO présente la situation de prévalence et les tendances...

ENCG Oujda : l’enseignant accusé de harcèlement sexuel suspendu

Le professeur accusé de harcèlement et chantage sexuel par plusieurs étudiantes de l’ENCG Oujda a été finalement suspendu.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Ihssane Hadir remporte le concours de lecture arabe du Maroc

Les rideaux sont tombés sur la 6ᵉ édition de l’Arab Reading Challenge au Maroc, avec le sacre d’Ihssane Hadir. Elle battu plus d’un million d’élèves marocains qui ont participé à ce concours national.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.