Recherche

Fatim-Zahra Ammor critiquée pour ses déplacements internationaux

© Copyright : DR

7 décembre 2021 - 19h20 - Maroc - Par: S.A

Alors que le Maroc a suspendu tous les vols directs de passagers à destination du royaume, pour une durée de deux semaines à cause de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19 — Omicron (B.1.1.529), notamment en Europe et en Afrique, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, multiplie les déplacements internationaux et rentre par voie normale au pays. De quoi susciter des critiques.

Fatim-Zahra Ammor est critiquée pour ses déplacements internationaux après la suspension par le Maroc de toutes les liaisons aériennes. Alors que de nombreux Marocains se retrouvent bloqués à l’étranger, la ministre du Tourisme s’est rendue à Madrid avec une délégation de 52 personnes pour participer à l’assemblée générale de l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) lundi dernier.

Elle a séjourné pendant une semaine dans les plus grands hôtels de la capitale ibérique, offert un dîner pour 500 personnes à Madrid aux frais du contribuable marocain. Jeudi, elle n’a pas participé au conseil du gouvernement alors qu’elle devait présenter pour approbation un décret concernant l’exercice des métiers de l’artisanat.

À lire : Le Maroc suspend les liaisons aériennes pendant 15 jours

Des faits qui poussent les professionnels du secteur du tourisme à décrier leur ministre de tutelle. Ils qualifient la nomination de Fatim-Zahra Ammor de « véritable erreur de casting », rapporte Maghreb Intelligence. « Alors que les hôteliers et autres professionnels du tourisme sont à genoux, la ministre multiplie les déplacements inutiles (Dubaï et Madrid) et snobe les opérateurs », dénonce un grand hôtelier à Agadir.

Mots clés: Tourisme , Destination , Afrique

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact