Fatim-Zahra Ammor critiquée pour ses déplacements internationaux

7 décembre 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors que le Maroc a suspendu tous les vols directs de passagers à destination du royaume, pour une durée de deux semaines à cause de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19 — Omicron (B.1.1.529), notamment en Europe et en Afrique, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, multiplie les déplacements internationaux et rentre par voie normale au pays. De quoi susciter des critiques.

Fatim-Zahra Ammor est critiquée pour ses déplacements internationaux après la suspension par le Maroc de toutes les liaisons aériennes. Alors que de nombreux Marocains se retrouvent bloqués à l’étranger, la ministre du Tourisme s’est rendue à Madrid avec une délégation de 52 personnes pour participer à l’assemblée générale de l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) lundi dernier.

Elle a séjourné pendant une semaine dans les plus grands hôtels de la capitale ibérique, offert un dîner pour 500 personnes à Madrid aux frais du contribuable marocain. Jeudi, elle n’a pas participé au conseil du gouvernement alors qu’elle devait présenter pour approbation un décret concernant l’exercice des métiers de l’artisanat.

À lire : Le Maroc suspend les liaisons aériennes pendant 15 jours

Des faits qui poussent les professionnels du secteur du tourisme à décrier leur ministre de tutelle. Ils qualifient la nomination de Fatim-Zahra Ammor de « véritable erreur de casting », rapporte Maghreb Intelligence. « Alors que les hôteliers et autres professionnels du tourisme sont à genoux, la ministre multiplie les déplacements inutiles (Dubaï et Madrid) et snobe les opérateurs », dénonce un grand hôtelier à Agadir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Destination - Afrique

Aller plus loin

Royal Air Maroc encore critiquée

Depuis la suspension des vols aériens à destination et/ou en provenance de l’étranger ainsi que la fermeture des frontières aériennes jusqu’à nouvel ordre, certains passagers...

Aawatif Hayar met fin à la polémique

Sous le feu des critiques pour avoir nommé son mari directeur de son cabinet puis conseiller, Aawatif Hayar, ministre de la Solidarité, vient de mettre fin à la polémique. Son...

Maroc Telecom sous le feu des critiques

Bon nombre d’internautes s’en prennent à Maroc Telecom. Ils dénoncent la mauvaise qualité du service internet et l’arnaque dont ils seraient victimes de la part de l’opérateur GSM.

Le Maroc suspend les liaisons aériennes pendant 15 jours

Face à la propagation rapide du nouveau variant du Covid-19, Omicron, notamment en Europe et en Afrique, le Maroc vient de décider de suspendre tous les vols de passagers à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut profiter des exploits des Lions de l’Atlas pour booster son tourisme

Les Lions de l’Atlas ont terminé à la quatrième place de la Coupe du monde 2022. Un exploit historique et exceptionnel dont veut profiter le Maroc pour revigorer son tourisme, puissant levier de développement.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...