Fatima Zibouh, nouveau visage de Brussels2030, ne fait pas l’unanimité

4 février 2023 - 14h50 - Belgique - Ecrit par : S.A

La politologue belge d’origine marocaine Fatima Zibouh, est la nouvelle co-porteuse du projet de candidature de Bruxelles en tant que capitale européenne de la culture en 2030. Cette désignation est loin de faire l’unanimité. Celle qui est nantie d’un doctorat en sciences politiques avec Culture, ethnicité et politique peut tout de même compter sur le soutien du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS).

Fatima Zibouh est critiquée pour sa désignation en tant que nouveau visage de Brussels2030 succédant à l’ancienne journaliste Hadja Lahbib qui a abandonné la fonction en juillet 2022, après sa nomination au poste de ministre des Affaires étrangères. Vendredi, le député bruxellois DéFI, Christophe Magdalijns, avait demandé à la nouvelle co-chargée de mission de « respecter avec volontarisme, la stricte neutralité nécessaire et applicable aux services publics bruxellois dont ‘Brussels 2030’ fait incontestablement partie », rapporte Belga. Zibouh est administratrice du Centre pour la justice intersectionnelle « dont la matrice idéologique fait peu de doute. L’intéressée semble côtoyer différentes figures du militantisme islamique », estime l’élu, soulignant que la politologue occupe « une fonction publique de direction » qui relève « de la responsabilité du gouvernement bruxellois et qui, de ce fait, nécessite d’adopter une totale neutralité dans les actes comme dans les apparences ».

À lire : Amel, nouvelle chroniqueuse voilée sur TPMP, ne fait pas l’unanimité

Interrogé par Christophe Magdalijns sur cette désignation en séance plénière du parlement régional, Rudi Vervoort a assuré que le processus de désignation de Fatima Zibouh a été suivi de manière ouverte au sein de l’ASBL chargée de préparer la candidature « et » que « le gouvernement n’avait pas à se prononcer d’une manière ou d’une autre en raison de la structure juridique de l’ASBL ». Et d’ajouter : « Il a semblé à celle-ci que le profil répondait aux exigences posées. L’intéressée dispose d’un doctorat de l’université de Liège traitant de la politique culturelle des minorités. J’imagine que cela a dû jouer. Je ne pense pas qu’il y ait jamais eu le moindre problème avec la porteuse du projet qui travaille depuis plusieurs années chez Actiris, sans problème avec Bernard Clerfayt », ministre DéFI de l’Emploi.

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - MRE - Fatima Zibouh

Aller plus loin

Salimata Sylla, une basketteuse voilée, « humiliée » en France (vidéo)

La Fédération française de basket interdit le port du voile à ses joueuses en compétition. Une mesure « injuste » qui a pénalisé Salimata Sylla, basketteuse depuis 13 ans....

France : la présence d’une femme voilée sur un calendrier des Armées fait polémique

Une photographie d’un calendrier du ministère français des Armées sur laquelle est présente une femme voilée a failli soulever de vives polémiques. Le département de Sébastien...

Amel, nouvelle chroniqueuse voilée sur TPMP, ne fait pas l’unanimité

Amel, la nouvelle chroniqueuse voilée de l’émission « Touche Pas mon Poste » de Cyril Hanouna, qui a fait sa première apparition lundi, divise les téléspectateurs.

Au Maroc, une femme voilée interdite d’accès à un restaurant

Un fait inhabituel et surprenant s’est produit cette semaine au Maroc. Une femme s’est vu refuser l’accès à un restaurant à Rabat car elle était voilée.

Ces articles devraient vous intéresser :

Bank Of Africa dévoile ses nouvelles offres MRE

À l’occasion de l’opération Marhaba, Bank Of Africa a dévoilé mercredi son offre « de produits et services innovants », visant à se rapprocher davantage de ses clients MRE.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le portefeuille des Marocains du monde aiguise des appétits

Dans son discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI a appelé à renforcer le cadre législatif de la diaspora marocaine. Depuis, la majorité gouvernementale se dispute le portefeuille des Marocains...

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.