Salimata Sylla, une basketteuse voilée, « humiliée » en France (vidéo)

28 janvier 2023 - 11h20 - France - Ecrit par : P. A

La Fédération française de basket interdit le port du voile à ses joueuses en compétition. Une mesure « injuste » qui a pénalisé Salimata Sylla, basketteuse depuis 13 ans. Pourtant, le hijab de sport est porté par de nombreuses athlètes dans le monde.

Pour la première fois, Salimata Sylla, meneuse au club de basket d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), a été exclue lors d’une compétition dans le nord de la France, début janvier. Avant le début de la rencontre, l’arbitre a informé son entraîneur que la jeune femme de 25 ans, qui joue en Championnat de France depuis plus de dix ans, ne jouerait pas à cause du hijab de sport qu’elle porte depuis maintenant trois ans, fait savoir Le Parisien.

« Je gagne ma place pour ce match, je me lève un dimanche pour faire trois heures de route jusqu’à Escaudain (Hauts-de-France), je me change et je m’échauffe avec mes coéquipières pour ensuite être exclue ? Alors que j’ai un couvre-chef homologué ? », s’indigne Salimata Sylla qui s’est sentie « humiliée » et blessée. Le président du club, Sébastien Marie-Sainte, ne comprend pas cette décision. « Salimata, c’est le pilier de notre équipe. C’est une très bonne joueuse sur laquelle on compte et c’est aussi une ambassadrice du sport. Là, on nous prive d’un modèle pour la jeunesse », déplore-t-il.

À lire : France : les « Hijabeuses » manifestent contre l’interdiction du port du voile en compétition

Il est vrai que le règlement de la Fédération française de basket (FFBB) interdit le port du hijab depuis « trois ou quatre ans », mais « la chasse aux sorcières » a véritablement commencé en janvier, explique le président du club d’Aubervilliers qui précise que la situation vécue par Salimata, « Sali » pour ses amis, n’est pas « un cas isolé ». Cette décision est simplement « écœurante » selon Romy, une coéquipière de Sali. « Le port du voile, c’est un non-sujet entre nous. On est toutes là pour faire du sport, pas pour se regarder les unes les autres », soutient Muriella, une autre joueuse.

Pourtant, cette règle n’est pas appliquée par la Fédération internationale de basket (FIBA), indique Salimata qui rappelle que dans un an, plusieurs athlètes étrangères viendront en France pour « participer avec leur couvre-chef » aux Jeux olympiques et paralympiques « alors que dans le même temps, on exclut les Françaises qui le portent ». La jeune femme ne désire qu’une chose : « jouer au basket. Et que les autres femmes et jeunes filles aient cette même possibilité. C’est grave de demander ça en 2023 ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Basketball - Vidéos - Islam

Aller plus loin

France : des sportifs pour défendre les hijabeuses

Une cinquantaine de sportifs, dont Eric Cantona et Lilian Thuram, ont plaidé la cause des sportives portant le voile. Celles-ci viennent de publier la pétition intitulée «...

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en...

L’influenceuse voilée Salma Masrour revient sur son refoulement dans un restaurant parisien

Quelques mois après, la Marocaine Salma Masrour, influenceuse voilée spécialisée dans la mode pudique résidant au Royaume-Uni, revient sur son refoulement d’un restaurant...

Lina Boussaha rejoint le championnat saoudien pour le voile

L’ancienne joueuse du PSG, Lina Boussaha, évolue désormais en Arabie Saoudite. Sa mission, parvenir à concilier football, voile et religion.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Officiel : l’Aïd Al-Adha aura lieu le lundi 17 juin au Maroc

Le 1ᵉʳ Dou Al Hijja de l’an 1445 de l’hégire correspondra au samedi 8 juin 2024 et l’Aïd Al-Adha sera célébré au Maroc le lundi 17 juin, a annoncé vendredi soir le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Aïd al-Adha : ruée de Marocains vers l’Espagne

Alors que de nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) rentrent au Maroc pour y passer les congés de l’Aïd al-Adha, certaines familles marocaines font le chemin inverse.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.