Espagne : maltraitées, des Marocaines s’en remettent à la justice

23 septembre 2019 - 07h40 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

En désespoir de cause, les ouvrières marocaines maltraitées dans les champs de Huelva, dans le sud de l’Espagne, s’en remettent au Tribunal supérieur de Justice. Cette cour est la plus haute juridiction du pays. Sa réouverture prochaine connaîtra du jugement d’une vingtaine de dossiers.

Alors qu’un tribunal vient de rejeter le recours qu’elles ont engagé pour atteinte à leurs droits, elles n’entendent pas abandonner la lutte de si tôt. A en croire le quotidien Assabah, les saisonnières marocaines ont décidé de mener deux actions conjointes pour obtenir justice. C’est ainsi qu’elles ont saisi, en dernier recours, le Tribunal supérieur de Justice.

Pour rappel, tout est parti l’année dernière du responsable d’une organisation syndicale espagnole qui a engagé plusieurs ouvrières pour travailler dans sa ferme contre la promesse d’un salaire alléchant. Elles se sont retrouvées, en fin de compte, contraintes à l’asservissement, sans moyens de subsistance pour certaines d’elles, décrit la même source.

Le même média ajoute que d’autres se sont contentées, pour toute nourriture, de bananes, de pommes de terre et d’œufs. Pour toute réponse à la réclamation de leur salaire, il leur a été opposé des menaces de renvoi et de reconduite aux frontières si elles ne retiraient pas leur plainte.

Pire, certaines ouvrières ont été réduites aux travaux domestiques, alors que d’autres effectuaient des travaux pénibles et en ont même gardé des séquelles. Par ailleurs, sept femmes ont déposé plainte contre leurs employeurs pour agressions sexuelles.

Alors qu’un tribunal a rejeté le recours qu’elles ont engagé pour atteinte à leurs droits, les Marocaines ont été soutenues dans leur combat par des associations de la société civile. Celles-ci ayant récusé le juge en charge de l’affaire, elles n’ont pas hésité à dénoncer les comportements de ces employeurs pervers, ainsi que des cas de "traite d’êtres humains’.

Aujourd’hui, il n’y a plus l’ombre d’aucun doute que l’éclatement de cette affaire a mis à nu certaines pratiques inhumaines et répréhensibles par la loi. Tous les regards sont désormais tournés vers le Tribunal supérieur de Justice.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Harcèlement sexuel - Femme marocaine - Esclavage moderne

Ces articles devraient vous intéresser :

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.