Recherche

Fermeture des crèches à Rabat : parents et directeurs en colère

© Copyright : DR

14 septembre 2020 - 06h40 - Société

Après toutes les écoles publiques, privées et missions étrangères dans tous les arrondissements de Casablanca, les autorités ont décidé de fermer les crèches, à la grande désolation des parents et directeurs de crèches.

Plusieurs directeurs de crèches, à travers des lettres ouvertes aux autorités au niveau national, ont marqué leur peine devant ce qu’ils appellent une fermeture « injustifiée ».

Cette décision ne concerne pas que les crèches de la préfecture de Casablanca qui, au regard de la recrudescence du Covid-19 qui y sévit, évolue dans le distanciel. Hay Riad et Rabat sont également sur la liste, malgré le protocole sanitaire de réouverture des crèches et jardins d’enfants publics et privés à partir du 8 septembre.

« Nous avons été contraints de fermer alors que plusieurs centres de loisirs restent ouverts et accueillent plusieurs enfants tous les jours, dans des conditions qui ne sont contrôlées par aucun cahier de charge (…) Tout cela n’a pas lieu dans nos crèches, et pourtant, avant même de nous laisser le temps de le prouver, on décide de nous demander de fermer », s’indigne la directrice d’une crèche à Casablanca, sur sa page Facebook.

Pour rappel, le Ministère de tutelle a rendu public le 1er septembre dernier le protocole sanitaire de réouverture des crèches et jardins d’enfants publics et privés à partir du 8 septembre.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le port du masque ne devrait pas être obligatoire pour les enfants âgés de 5 ans et moins. « Cette indication est fondée sur la sécurité et l’intérêt global de l’enfant, et sur sa capacité à utiliser un masque correctement avec une assistance minimale », ajoute l’Organisation.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Alerte , Enfant , Santé , Rabat

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact