Fermeture des crèches à Rabat : parents et directeurs en colère

14 septembre 2020 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Après toutes les écoles publiques, privées et missions étrangères dans tous les arrondissements de Casablanca, les autorités ont décidé de fermer les crèches, à la grande désolation des parents et directeurs de crèches.

Plusieurs directeurs de crèches, à travers des lettres ouvertes aux autorités au niveau national, ont marqué leur peine devant ce qu’ils appellent une fermeture « injustifiée ».

Cette décision ne concerne pas que les crèches de la préfecture de Casablanca qui, au regard de la recrudescence du Covid-19 qui y sévit, évolue dans le distanciel. Hay Riad et Rabat sont également sur la liste, malgré le protocole sanitaire de réouverture des crèches et jardins d’enfants publics et privés à partir du 8 septembre.

« Nous avons été contraints de fermer alors que plusieurs centres de loisirs restent ouverts et accueillent plusieurs enfants tous les jours, dans des conditions qui ne sont contrôlées par aucun cahier de charge (…) Tout cela n’a pas lieu dans nos crèches, et pourtant, avant même de nous laisser le temps de le prouver, on décide de nous demander de fermer », s’indigne la directrice d’une crèche à Casablanca, sur sa page Facebook.

Pour rappel, le Ministère de tutelle a rendu public le 1er septembre dernier le protocole sanitaire de réouverture des crèches et jardins d’enfants publics et privés à partir du 8 septembre.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le port du masque ne devrait pas être obligatoire pour les enfants âgés de 5 ans et moins. « Cette indication est fondée sur la sécurité et l’intérêt global de l’enfant, et sur sa capacité à utiliser un masque correctement avec une assistance minimale », ajoute l’Organisation.

Sujets associés : Rabat - Santé - Enfant - Alerte - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Etablissements français au Maroc : le présentiel ne rassure pas les parents d’élèves

Le choix de la Mission française d’opter pour un mode d’enseignement quasi-présentiel pour la rentrée scolaire ne rassure pas totalement les parents d’élèves du Lycée Lyautey...

Fermeture d’écoles : le collectif des parents traîne le gouvernement en justice pour « abus de pouvoir »

La décision du gouvernement de fermer toutes les écoles de Casablanca et celles des zones à risques dans les autres régions, n’est pas du gout du Collectif des Parents en...

Maroc : des écoles restent fermées pour freiner la propagation du Covid-19

Devant la multiplication des cas de contamination, les autorités locales de Sidi Yahia El Gharb ont ordonné l’enseignement à distance dans tous les établissements scolaires...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...