Recherche

Fermeture d’écoles : le collectif des parents traîne le gouvernement en justice pour « abus de pouvoir »

© Copyright : DR

19 septembre 2020 - 15h20 - Société

La décision du gouvernement de fermer toutes les écoles de Casablanca et celles des zones à risques dans les autres régions, n’est pas du gout du Collectif des Parents en colère. Les membres de ce collectif estiment que la décision ne tient pas compte des réalités actuelles.

Le collectif va plus loin et lance un recours en justice contre l’exécutif pour « abus de pouvoir ». Au micro de 2M.ma, Leila Benjelloun, attachée de presse du collectif explique que la décision q été soudaine et n’a pas tenu compte de l’impact sur les élèves, les enseignants et les parents d’élèves.« Les enfants sont livrés à eux-mêmes aujourd’hui et cette décision ne les empêche pas de sortir, ils sont tout le temps dans la rue qui est également un lieu de propagation du virus », a-t-elle ajouté.

De la réflexion du collectif, le gouvernement aurait pu miser sur le respect rigoureux des mesures préventives et des gestes barrières et épargner aux élèves et à leurs parents les désagréments causés par cette décision.« Les conséquences de cette décision sur nos enfants, sur nos activités professionnelles et sur l’avenir de notre pays seront irréparables », prévient le collectif dans la lettre ouverte adressée au Ministre de tutelle.

Les membres disent ne plus approuver l’enseignement à distance qui a montré ses limites malgré l’implication des familles et du corps enseignant, précise la même source.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Etat d’urgence au Maroc , Education , Ministère de l’Education nationale , Plainte

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact