Covid-19 : la rentrée retardée pour plus de 2000 établissements scolaires au Maroc

17 septembre 2020 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Tous les élèves n’ont pas repris normalement les classes le 7 septembre comme annoncé par le ministère de l’Éducation nationale. Près d’un million d’élèves se retrouvent à la maison en raison de la propagation du coronavirus.

La situation sanitaire est préoccupante depuis quelques semaines au Maroc. En moyenne, quelque 2000 nouveaux cas sont recensés chaque jour, obligeant les autorités à prendre différentes mesures d’urgence dans tout le pays. L’enseignement à distance a été imposé aux établissements situés dans les villes à forte taux de contamination, mais aussi pour tous les enfants venant de familles contaminées.

Olivier Brochet, le directeur de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, a indiqué lors d’un point fait à Paris sur la rentrée, que le lycée français de Casablanca qui accueille près de 4000 élèves a fermé ses portes. Le lycée Descartes de Rabat scolarisant environ 2500 élèves, a également fermé en début de semaine après la détection de plusieurs cas de contamination.

Il faut dire que plusieurs voix ont demandé le report de la rentrée en raison des foyers de contamination détectés un peu partout. Mais le ministère a maintenu la date, rassurant les parents que les conditions seront réunies pour assurer le bien être sanitaire des élèves et du corps enseignant.

Avec cette nouvelle décision qui touche plus de 2000 écoles, les Marocains dénoncent les décisions hasardeuses et une situation qui échappe à tout contrôle. Dans une récente étude, Human Rights Watch a révélé que l’enseignement à distance creuse davantage les inégalités sociales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Ministère de l’Education nationale - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : pas de report de la rentrée scolaire malgré le coronavirus

Le ministre marocain de l’Éducation nationale Saaid Amzazi est formel  : il n’y aura pas de report de la rentrée scolaire compte tenu de l’évolution imprévisible de la...

Au Maroc, les parents préfèrent un report de la rentrée scolaire

Une majorité de Marocains préfère reporter la rentrée jusqu’au 4 janvier 2021. C’est le résultat d’un sondage organisé par l’Union des parents et des tuteurs d’élèves des...

Importations des cahiers scolaires : les industriels locaux révoltés

Les industriels marocains sont révoltés contre l’importation des cahiers scolaires qui prend une part de plus en plus importante au niveau du marché local. Et la situation n’est...

Rentrée scolaire 2020-2021 : un nouvel ordre dans la gestion administrative et pédagogique au Maroc

À l’occasion de la rentrée scolaire 2020-2021, marquée par la propagation de la pandémie de Covid-19, le ministère marocain de l’Éducation nationale appelle les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.