Fès se prépare à un lifting géant

9 juillet 2024 - 07h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Des projets d’envergure seront bientôt mis en œuvre afin de réduire la congestion du trafic à Fès et d’améliorer la mobilité à l’intérieur de la ville, avant la tenue de la Coupe d’Afrique des nations 2025 et de la Coupe du Monde que le Maroc co-organisera aux côtés de l’Espagne et du Portugal.

Fès amorce le développement de ses infrastructures. Le Conseil régional de Fès-Meknès a annoncé un plan de développement des infrastructures dans la ville, dans le cadre du programme de développement régional pour la période 2022-2027, fait-on savoir. L’un des projets qui seront réalisés concerne la construction de trémies d’une valeur atteignant 259 millions de dirhams. Ce projet permettra de réduire la congestion du trafic dans la ville et d’améliorer la mobilité à l’intérieur de Fès. Toute chose qui contribuera à renforcer l’attractivité de la ville tant pour les touristes que pour les investisseurs. Ce projet ouvrira également de nouvelles perspectives pour le développement économique et touristique, en particulier avec la candidature de la ville pour accueillir la Coupe d’Afrique 2025 et la Coupe du Monde 2030, précise-t-on.

À lire :Grandes stades, autoroutes, TGV : le Maroc bûche sur ses infrastructures pour 2030

Autre projet d’envergure : le réaménagement de la célèbre place Florence située sur l’avenue Hassan II pour 10,58 millions de dirhams. Cette place devrait devenir un lieu de rassemblement pour les fans de football lors de la tenue de la Coupe d’Afrique des nations 2025 et de la Coupe du Monde 2030. Les travaux de réaménagement de la place Florence comprendront la création de nouvelles fontaines en son centre ornées de marbre avec un éclairage distinctif, mais aussi la création de zones vertes et de lieux de repos ainsi que des aires de jeux pour les jeunes enfants. La durée d’exécution des travaux est fixée huit mois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Fès - Coupe du monde 2030 - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Espagne - Portugal

Aller plus loin

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation...

Infrastructures aéronautiques : Le Maroc décolle et l’Europe en profite

Au fil des ans, le Maroc s’est imposé dans le secteur aéronautique au point de devenir un partenaire clé de l’Europe en général et de la France en particulier.

Grandes stades, autoroutes, TGV : le Maroc bûche sur ses infrastructures pour 2030

Dans la perspective d’organiser la Coupe du monde de football en 2030, aux côtés de l’Espagne, du Portugal, le Maroc s’active pour le développement de ses infrastructures.

Marrakech-Safi investit dans ses infrastructures routières

Des grands projets routiers seront bientôt réalisés dans la région Marrakech-Safi. C’est le fruit d’une convention de partenariat signée entre le ministre de l’Equipement et de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Incidents match Maroc - RDC : la CAF ouvre une enquête

La Confédération africaine de football (CAF) a décidé d’ouvrir une enquête sur l’incident survenu dimanche à la fin du match entre le Maroc et la République démocratique du Congo (1-1), lors de la deuxième journée de la coupe d’Afrique en Côte d’Ivoire.

Les supporters marocains soutiennent Amine Adli

Les supporters marocains ont témoigné leur solidarité envers Amine Adli, le joueur marocain de l’équipe allemande Bayer Leverkusen, lors d’un match de l’équipe nationale du Maroc contre la Tanzanie.

Autoroutes du Maroc : retards et dysfonctionnements inquiètent

Le retard observé dans la réalisation de certains projets d’autoroutes inquiète le parlement marocain qui a interpellé le premier responsable de la Société nationale des autoroutes pour avoir des explications sur cette situation.

Match Maroc – Congo : la réaction de l’entraîneur marocain

Dirigée par l’entraineur Issame Charaï, la sélection marocaine des moins de 23 ans de football, a décroché une troisième victoire en Coupe d’Afrique des Nations contre le Congo (1-0).

Le groupe Thalès renforce sa présence au Maroc, près de 150 emplois à terme

Le groupe français Thalès, spécialiste mondial de cybersécurité, va renforcer sa présence au Maroc à travers un nouvel investissement d’une valeur de plus de 350 millions de dirhams dédié au secteur de l’outsourcing.

La promesse de Walid Regragui aux Marocains

Le sélectionneur national Walid Regragui a présenté ses excuses au peuple marocain après l’élimination précoce de l’équipe marocaine en huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire, promettant de travailler dur pour « revenir...

CAN 2025 et Mondial 2030 : Des stades à la hauteur des ambitions marocaines

Youssef Belqasmi, président du directoire de la société nationale de réalisation et de gestion des stades (SONARGES), a assuré que la construction du Grand Stade de Casablanca à Benslimane, en prévision de la Coupe du monde 2030, sera achevée dans les...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Le Maroc fait bloc contre la suspension de Walid Regragui

L’assistant de Walid Regragui, Rachid Benmahmoud, a confirmé que la Fédération royale marocaine de football a fait appel de la décision de la Confédération africaine de football suspendant le sélectionneur marocain pour quatre matchs dont deux avec...

Coupe d’Afrique des Nations : le Maroc, un favori fragilisé ?

L’équipe du Maroc de football va se lancer dans quelques jours dans la Coupe d’Afrique des Nations, compétition où elle est attendue par de nombreuses équipes, car elle vise tout simplement le trophée. Mais des inconnues subsistent.