Recherche

Maroc : relance des logements à 140.000 dirhams

© Copyright : DR

16 septembre 2019 - 00h30 - Economie

Afin de dynamiser le segment du logement dit à faible valeur immobilière totale (VIT), connu communément sous l’appellation des logements à 140.000 dirhams, une rencontre avec les promoteurs immobiliers est prévue pour bientôt à Fès. Il s’agit d’une initiative qui relève du Groupe immobilier public, Al Omrane, qui entend susciter auprès de ces promoteurs un intérêt pour le secteur.

La démarche du Groupe immobilier public, Al Omrane, a emporté l’adhésion du Wali de la région et du Ministre de l’Habitat. Ceux-ci marqueront d’ailleurs cette rencontre de leur présence.

Les promoteurs privés ont tout intérêt à prendre part massivement à cette séance. Selon le quotidien Aujourd’hui le Maroc, le point nodal du dispositif des logements à faible VIT consiste en l’octroi aux promoteurs privés de terrains à des prix avantageux.

En effet, il faudrait qu’ils puissent y développer des programmes mixtes comprenant ces logements à 140.000 dirhams, mais aussi des logements sociaux et de moyen standing dans une logique de péréquation.

Alors que ce système d’attribution jusque-là profitait surtout aux opérateurs de grande taille, Al Omrane entend octroyer des parcelles adaptées à la taille de chaque opérateur.

En outre, ces promoteurs devraient bénéficier de différents tarifs pour le foncier selon leur catégorie (petit, moyen ou grand), sachant que les parcelles destinées à accueillir des logements à 140.000 dirhams seront dans tous les cas commercialisées à prix coûtant, détaille la même source.

Afin d’aller au bout de cette nouvelle dynamique, Al Omrane avait lancé un appel à manifestation d’intérêt qui a séduit 36 petits et moyens promoteurs immobiliers du Royaume. Une signature de conventions est d’ailleurs prévue pour bientôt, indique le même média.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact