Maroc : le fisc aux trousses des agriculteurs

18 juin 2022 - 20h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le gouvernement a décidé de traquer les agriculteurs qui ne paient leurs taxes, afin de lutter contre les évasions fiscales dans le secteur agricole.

Ainsi, l’administration fiscale a reçu des instructions pour mener une opération de collecte d’informations auprès de ses partenaires, dont les données du recensement agricole réalisé dernièrement par le ministre de l’Agriculture ainsi que les listes des bénéficiaires des subventions dans le cadre du Fonds de développement agricole, a annoncé le ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui.

S’exprimant devant la Chambre des conseillers, la ministre a fait savoir que malgré une hausse considérable des impôts payés par les entreprises agricoles (ces revenus ont quadruplé entre 2015 et 2021), ces chiffres restent en deçà des objectifs escomptés.

A lire : Maroc : une bonne récolte agricole en vue malgré la sécheresse

Toutefois, a-t-elle souligné, la hausse enregistrée a été rendue possible grâce à l’adoption d’un barème progressif pour l’imposition des exploitations agricoles selon leurs chiffres d’affaires. Pour une meilleure intégration du secteur agricole dans le système fiscal national, le gouvernement a donc opté pour la progressivité.

En exemple, la responsable a expliqué que c’est à partir de 2020, que les exploitants agricoles qui réalisent « un chiffre d’affaires d’au moins 5 millions de dirhams ont été assujettis à l’impôt ». Ceux justifiant d’un chiffre d’affaires de moins de 5 millions de dirhams continuent d’être exonérées, a-t-elle souligné.

Sujets associés : Agriculture - Impôts - Nadia Fettah Alaoui

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : une bonne récolte agricole en vue malgré la sécheresse

Le Maroc s’attend à une bonne récolte agricole, ainsi qu’à une production conséquente de bétail, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, grâce aux dernières...

La légalisation du cannabis au Maroc va accroître les revenus des agriculteurs

Les agriculteurs marocains de cannabis verront leurs revenus s’accroître si le parlement venait à entériner l’actuel projet de loi relatif aux usages licites du produit...

Produits agricoles : le Maroc veut exclure les intermédiaires

Au Maroc, de nouvelles dispositions encadrent désormais la commercialisation des produits agricoles, les fruits et légumes en particulier. Le projet de loi qui a été adopté le...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4...

Nous vous recommandons

Agriculture

Diana Holding veut étendre ses activités en Afrique

Le géant marocain de l’agroalimentaire, Diana Holding, préparerait un « réalignement stratégique » de ses métiers (viticulture, arboriculture, embouteillage, oléiculture) et envisagerait d’investir dans les prochains mois pour le développement de l’entreprise...

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

L’Espagne pourrait importer plus d’huile d’olive du Maroc cette année

Le gouvernement et les producteurs espagnols craignent une pénurie de l’huile d’olive en raison de la sécheresse. Pour pallier cette situation, le pays pourrait opter pour une augmentation de ses importations du...

L’Ukraine en passe de devenir premier fournisseur de blé au Maroc

L’Ukraine pourrait devenir en 2021, premier fournisseur de blé au Maroc en dépassant la France qui l’est jusque-là et la Russie. C’est du moins ce qu’indiquent les données du Département américain de l’agriculture...

Maroc : pic des importations de vins espagnols en 2021

Les exportations de vins espagnols vers le Maroc ont bondi à fin septembre 2021, enregistrant une augmentation de 23,6 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Impôts

Maroc : une réforme fiscale pour mettre fin à la fraude

La loi relative à la réforme fiscale est entrée en vigueur au Maroc. Ce nouveau cadre légal va permettre aux pouvoirs publics de lutter efficacement contre l’évasion fiscale, et surtout, espère-t-on, atteindre l’équité fiscale, garantir l’égalité de tous...

Gérant d’une société à Casablanca, Dominique Strauss-Kahn cité dans « Pandora Papers »

L’ancien directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, est cité dans l’enquête des « Pandora Papers  » - ces documents obtenus par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ)- pour avoir délocalisé son entreprise de conseil à...

Le Maroc met en œuvre une réforme fiscale en 2022

À compter de 2022, le Maroc va entamer une refonte de son système fiscal, qui lui permettra de mobiliser les ressources pour financer les politiques publiques et renforcer l’inclusion sociale.

Amnistie sur le cash non déclaré : plus de 500 MDH pour l’Etat

Dans le cadre de l’amnistie accordée par l’Etat en 2020, les avoirs liquides non déclarés, normalisés auprès des banques, devront rapporter plus de 500 millions de DH au fisc marocain. 60% de ces recettes ont déjà été versés en 2020 et le reste sera versé...

Maroc : la pression fiscale repose sur les salariés

Au Maroc, seulement 1 % des entreprises actives dans le fichier du fisc assurent régulièrement leur redevance vis-à-vis de l’État. Les contribuables pressurés crient à l’injustice.

Nadia Fettah Alaoui

Voici les six Marocains les plus influents selon Jeune Afrique

L’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique a désigné les 100 personnalités les plus influentes du continent pour le compte de l’année 2020. Parmi ces hommes et femmes issus des milieux de la santé, des affaires, de la politique, de la culture, du sport, et...

Le Maroc veut reconquérir les touristes

Le Maroc doit relancer son tourisme avec plus de sérénité et plus d’ambition, en dépit de la crise sanitaire qu’il traverse. C’est ce qu’a indiqué mardi, la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah...

L’artisanat marocain menacé

La ministre de l’Artisanat, Nadia Fettah Alaoui, a fait part mardi, des mesures prises par son département face aux difficultés du secteur de l’artisanat, où 42 métiers sont menacés de disparition.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Maroc/Tourisme : 42 projets financés pour promouvoir l’économie sociale et solidaire

Le ministère du Tourisme, de l’artisanat du transport aérien et de l’économie sociale a annoncé le financement de 42 projets portant sur le domaine de l’économie sociale et solidaire dans le cadre de la 1ʳᵉ édition de l’appel à projets du programme...