Forte baisse des crimes violents au Maroc

20 septembre 2019 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les crimes violents comme les agressions corporelles ou sexuelles, les vols aggravés ainsi que les cas de coups et de blessures prémédités ont nettement régressé au Maroc. Selon le Directeur de la Police, les indicateurs de ce genre de crimes ne représentent que 8,9%, contrairement aux informations ayant circulé sur les réseaux sociaux.

Les indicateurs de la criminalité ont reculé de 5,25 % entre le 1er janvier et le 15 septembre 2019 par rapport à l’année dernière. Parmi les crimes qui ont enregistré un recul, on retrouve les vols aggravés qui ont baissé de 5,24 %, surtout ceux commis à mains armées et les vols avec violence .

Mieux, les opérations menées par les services de sécurité dans ce cadre ont permis l’arrestation de 23.757 individus dont 465 femmes et 2.097 mineurs, des personnes poursuivies par la justice pour leurs liens présumés avec les crimes de vol sur la voie publique.

Selon Dkhissi, il est à remarquer, à l’actif de la police, le démantèlement de 332 réseaux criminels s’activant dans les vols avec violence sur la voie publique, l’arrestation de 652 personnes, la saisie de 102 armes blanches, de 33 véhicules et de 22 motocyclettes.

Et, contrairement aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux, la préfecture de police de Casablanca a relevé une régression notable de 6 % des crimes violents, soit 577 affaires en moins, tout comme celle de Rabat avec un recul de 66 % du nombre de ces crimes, soit 4.930 affaires en moins, alors que la baisse a été de 27,12% à Fès, avec 715 affaires en moins.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.