Recherche

L’Egypte complote-t-elle contre Fouzi Lekjaâ ?

© Copyright : DR

13 février 2020 - 21h30 - Sport

Une campagne anti-Maroc est menée au sein des instances dirigeantes de la CAF par plusieurs responsables égyptiens. Elle vise notamment le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

Cette campagne cible des responsables marocains qui occupent différents postes de responsabilité au sein des instances de la Confédération africaine de football (CAF), rapporte Assabah. Elle a surgi au lendemain des déclarations du président de la Fédération internationale de football association (FIFA), au sujet de la corruption qui sévirait à la CAF.

Selon le même quotidien, ces attaques sont non fondées et n’ont aucun lien avec le combat engagé contre la corruption par Gianni Infantino. Ces responsables, aujourd’hui en guerre contre les Marocains, sont ceux-là mêmes qui, à l’époque de Issa Hayatou, faisaient la pluie et le beau temps en dilapidant l’argent du football africain.

En filigrane, c’est le président de la FRMF qui est dans le viseur des Égyptiens. Fouzi Lekjaâ, élu deuxième vice-président de la CAF, fort heureusement, n’a pas été cité dans les affaires de détournements de fonds, révélées récemment par le New York Times.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact