Fouzia, handicapée, violée par son neveu à El Jadida, accouche d’un bébé

8 juillet 2015 - 20h29 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le viol d’une handicapée dans la région d’El Jadida, a déclenché un extraordinaire élan de solidarité au Maroc. Fouzia, 33 ans, a accouché il y a quelques jours d’un petit garçon. Le violeur n’est autre que son propre neveu.

La jeune infirme n’arrive ni à parler, ni à manger, ou boire toute seule. Elle est incapable de bouger normalement. Elle a accouché récemment par césarienne dans un hôpital d’El Jadida.

La mère de la victime, 63 ans, qui travaille en tant que femme de ménage, laissait sa fille toute seule à la maison et son neveu a profité de cette situation pour agresser sexuellement sa propre tante. L’homme confondu par des tests ADN a été arrêté mardi.

Sa grand-mère, qui a tenté de se suicider, est décidée aujourd’hui à se battre pour sa fille et son petit-fils et veut que justice soit faite.

203.500 DH ont déjà été collectés sur "cotizi.com", pour aider Fouzia et sa mère à traverser cette situation. L’objectif est de lui offrir dans un premier temps une maison pour la sortir du taudis qui lui sert de logement.

Mardi après la rupture du jeûne, un sit-in de solidarité avec Fouzia a été organisé devant le parlement à Rabat pour dénoncer les politiques du gouvernement concernant les droits des personnes en situation de handicap.

Mise à jour : le groupe immobilier Assaada vient d’annoncer avoir offert un appartement dans l’un de ses complexes à Fouzia.

Vidéo du sit-in :

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - El Jadida - Vidéos

Aller plus loin

Une affaire de viol d’une handicapée secoue la ville d’Agadir

Une nouvelle affaire de viol d’une fille souffrant de handicap mental a mis en émoi la ville d’Agadir où un homme a été arrêté récemment par la police.

Une affaire de viol collectif secoue la ville de Mohammedia

La préfecture de police de Mohammedia a réagi hier par voie de communiqué pour donner plus d’informations sur l’affaire de viol collectif sur une jeune femme qui secoue la ville...

Affaire du viol du député Arif, Malika Slimani arrêtée pour outrage à magistrat

Hassan Arif, député marocain condamné en première instance à un an de prison ferme en juillet dernier, pour avoir violé une fonctionnaire du ministère des Habous, a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.