Recherche

France : les recommandations du CFCM pour une reprise réussie des cérémonies religieuses

© Copyright : DR

12 mai 2020 - 09h30 - Monde

Au terme d’une réunion de son bureau exécutif par visioconférence, samedi 9 mai dernier, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a fait des recommandations au gouvernement sur la reprise des cérémonies religieuses. La dizaine de propositions a prévu entre autres le respect rigoureux des gestes barrières et une reprise progressive pour un déconfinement réussi.

Dans la perspective d’une reprise des cérémonies religieuses à partir d’une date qui sera fixée définitivement par le gouvernement, le CFCM recommande ce qui suit :

– Avant de procéder à la reprise, les responsables des mosquées doivent se rapprocher des préfectures et des mairies avec les CRCM pour concertation autour du protocole qu’ils mettent en place et pour mieux suivre l’évolution de la situation.

– Chaque responsable de mosquée doit veiller à procéder à des désinfections régulières. La distanciation physique, les gestes barrières et la réduction du nombre de fidèles, sont des éléments indispensables à mettre en application de manière rigoureuse.

– La reprise doit être progressive et ne peut avoir lieu à l’occasion d’un grand rassemblement.

– S’assurer d’avoir les moyens de faire respecter la distanciation physique. Une mosquée doit commencer par recevoir moins du quart de sa capacité d’accueil. Si cette capacité est de 200 personnes, elle ne doit pas accueillir plus de 50. Un marquage au sol doit être effectué afin de rappeler les distances nécessaires et un affichage clair doit être visible afin que chaque fidèle puisse être informé du règlement.

– S’assurer de la possibilité de convaincre les personnes vulnérables, et notamment les personnes âgées, de différer leur reprise à une date ultérieure. À défaut, nous recommandons de différer la reprise pour tous, car il est de notre devoir de mettre tout en œuvre pour protéger nos aînés.

– Le contact du visage avec le tapis lors des prosternations, ainsi qu’une éventuelle rupture de la distanciation physique impose le port obligatoire du masque à l’intérieur de la salle de prière.

– La pose des mains sur les tapis impose leur désinfection avec du gel hydroalcoolique avant l’entrée dans la salle de prière. Étant entendu que les salles d’eau doivent rester fermées pendant les premières semaines d’ouverture.

– Pour une protection complémentaire du visage, il est recommandé à chaque fidèle la pose d’un mouchoir papier à usage unique avant la prosternation.

– Pour éviter que les fidèles ne se croisent et faciliter la distanciation physique, il faut prévoir une entrée et une sortie séparées pour la mosquée et les salles de prière.

Si l’une des conditions évoquées ci-dessus ne peut être réalisée, la reprise devra être différée. L’objectif de tout responsable de mosquée est de veiller à ce que les cérémonies religieuses ne puissent en aucun cas être une source de contamination du covid 19.

Enfin, à titre de précaution, le Bureau exécutif du CFCM recommande de ne pas reprendre les enseignements ainsi que les activités culturelles dans les locaux de la mosquée jusqu’à nouvel ordre.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact