Recherche

France : un débat sur l’islamophobie annulé dans une mosquée

© Copyright : DR

28 octobre 2019 - 07h00 - Monde

L’atelier sur l’islamophobie, qui devait être organisé samedi par l’Association culturelle franco-musulmane du Val-d’Oise (ACFMV), a été annulé par la Préfecture du Val-d’Oise, en France. Cette décision a été prise parce qu’elle estime que la mosquée n’était pas le lieu approprié pour l’organisation de cet événement.

Ce refus de la Préfecture de valider la tenue de cette conférence sur le thème, « Comment réagir face à l’islamophobie ? », est plutôt une invitation à trouver un autre lieu à cet événement très attendu par les fidèles musulmans de la mosquée du Val-d’Oise.

Etant la cible de toutes les critiques et de tous les regards à la télévision et dans le public, les musulmans de Vauréal pointent du doigt la pression dans les médias et dans l’espace public.

Selon Le Parisien, les fidèles, interrogés à la sortie de la mosquée, évoquent tous l’envie d’échanger sur l’islamophobie. « Ça m’aurait intéressé de savoir comment on peut réagir parce que ça m’est déjà arrivé d’y être confronté dans mon lycée », indique un jeune homme de 16 ans. « On a failli en venir aux mains mais ça ne sert à rien ».

A en croire la même source, certains fidèles évoquent la nécessité de connaître leurs droits en tant que citoyens pour gérer les situations du quotidien. D’autres, par contre, veulent des conseils pour se défendre sans agressivité face à un acte islamophobe.

Aux dernières nouvelles, la nouvelle date de la conférence, qui devra se tenir dans une salle extérieure à la mosquée, n’est pas encore connue. Le Secrétaire général de l’ACFMV indique son intention de « prendre rendez-vous avec la mairie et le préfet pour faire les choses dans l’art » et d’éviter ce genre d’incompréhension à l’avenir, précise la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact