Recherche

La France refuse l’extradition d’une femme marocaine

© Copyright : DR

15 octobre 2020 - 08h00 - Monde

Alors qu’elle était sur le point d’être extradée, une Marocaine, victime de violences conjugales de la part de son mari et réfugiée en France a été autorisée à rester. L’office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) lui a accordé une protection subsidiaire qui empêche son retour au Maroc.

Zakia, 50 ans, mère de deux filles, 17 ans et 14 ans, réfugiée en Vaucluse a obtenu, en plus de la protection subsidiaire, un titre de séjour de deux ans. Ce document empêche désormais son extradition, rapporte France bleu.

Pour en arriver là, il a fallu l’engagement et la détermination de son avocate et des associations Rheso et Solidarité femme. A ce titre, le gouvernement a été interpellé et une correspondance a été adressée à Marlène Schiappa.

Selon Me Véronique Marcel, ces soutiens ont certainement plaidé en la faveur de Zakia. Son pays avait réclamé son extradition pour faux en écriture.

Mots clés: Extradition , France , Violences et agressions

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact