France : un jeune marocain poursuivi pour le meurtre de Sainte-Valérie

23 mars 2021 - 18h40 - Ecrit par : A.S

Deux jeunes Lotois dont un originaire du Maroc soupçonnés du meurtre d’un ancien toxicomane de 37 ans, en juin 2016 à Sainte-Valérie ont comparu, lundi 22 mars, devant la cour d’assises du Lot, à Cahors. Le verdict est attendu vendredi 26 mars.

Les faits remontent au 14 juin 2016. Le corps sans vie d’un ancien toxicomane avait été découvert dans son appartement de la cité Sainte-Valérie, à Cahors. L’homme de 37 avait été roué de coups. Deux mineurs Lotois dont un a des parents français et marocain sont identifiés comme présumés auteurs du meurtre de cet homme originaire de Paris. Ils seront mis en examen en 2018. Ils sont soupçonnés d’avoir commis des « violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Lundi, ils se sont présentés devant la cour d’assises du Lot, à Cahors, rapporte La Dépêche du Midi.

L’enquêtrice dresse le portrait de l’un des accusés. « Il a vécu une enfance chaotique, séparé de ses parents, ballotté entre la France et le Maroc, il a toujours été à la recherche de son identité, entre ses deux cultures », explique-t-elle. Jeune déscolarisé pendant plusieurs années, il ne montre que son côté violent à l’école. « Ses proches le décrivent comme une personne ambitieuse, qui est dans le partage, mais qui pourrait aussi être victime de sa naïveté », poursuit-elle. Présent dans le box vitré, l’accusé confirme avoir connu « une enfance pas facile » entre des parents divorcés. En conséquence, il s’est senti « resserré surtout d’un côté ». Selon l’enquêtrice, il aurait souffert d’un « manque de reconnaissance et d’amour ». Par le passé, le jeune marocain a écopé deux fois de six mois de prison dont trois avec sursis pour des faits de violences.

Son père est appelé à témoigner à la barre. Selon lui, son fils est un « garçon gentil ». Il raconte avoir veillé jusqu’au petit matin la nuit du 14 juin, « parce que c’était ramadan ». Il ajoute avoir emmené son enfant au poste de police après la découverte du cadavre. « Connaissiez-vous la victime ? », lui demande le président de la cour d’assises, Cyril Vidalie. « Dans le quartier, on disait que c’était un alcoolique, il avait toujours une bouteille à la main et titubait », répond le père. « Mais ça, ce sont des rumeurs, vous, vous le connaissiez ? », insiste le président. « Non, je ne l’ai croisé qu’une fois », lâche finalement le père. C’est au tour de son ex-épouse, la mère de témoigner. « Mon fils est un bon gars, il a le cœur sur la main, j’ai souffert de son absence, il est tout ce qu’il me reste aujourd’hui », dit-elle en larmes.

À son tour, l’épouse du jeune homme dit ne pas comprendre « pourquoi il est là aujourd’hui ». Elle décrit un homme « bon et bienveillant ». « Tout le monde fait des bêtises, mais lui, il ne serait pas capable d’en faire une aussi grosse », est-elle convaincue.

Tags : France - Droits et Justice - Procès - Violences et agressions

Aller plus loin

France : un Marocain condamné pour violences après avoir été qualifié de « sale terroriste »

Le tribunal d’Albi a condamné par contumace, jeudi 18 mars, un Albigeois de 33 ans originaire du Maroc à 18 mois de prison pour violences et menaces avec une arme. La victime, un...

Ain : accusée de meurtre, l’escort-girl qui partait au Maroc devant les assises

Le procès d’une escort-girl de 26 ans arrêtée alors qu’elle était sur le point de se rendre au Maroc s’ouvre ce lundi 3 mai devant la cour d’assises de l’Ain. Elle est accusée d’avoir...

Tarn-et-Garonne : une Marocaine et un automobiliste flashé à 182 km/h arrêtés, une voiture en feu

Les gendarmes du Tarn-et-Garonne ont réussi à interpeller un conducteur flashé à 182 km/h sur l’autoroute et sa passagère, une Marocaine âgée de 22 ans après une course-poursuite qui...

Augmentation des délits commis par les mineurs marocains à Paris

Les délits commis par les mineurs non accompagnés (MNA), en majorité d’origine, marocaine, à Paris et en banlieue ne cessent d’augmenter. En témoigne la recrudescence des vols à...

Nous vous recommandons

Tanger : arrestation d’un Français recherché pour tentative de meurtre

Un ressortissant français âgé de 30 ans a été arrêté mardi matin, par les éléments de la police de Tanger. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis en France dans une affaire de tentative d’homicide volontaire lié à un réseau criminel...

L’Union européenne fait pression sur l’Algérie

La Commission européenne a exigé que l’Algérie revienne sur sa décision de suspendre le traité d’amitié avec l’Espagne, qu’elle considère « extrêmement inquiétante ».

Le dirham se stabilise face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et au dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 18 août 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Encore deux nouveaux navires pour les MRE

Deux navires night ferry d’une capacité de 2 000 passagers et de 500 voitures chacun, viennent d’être affrétés dans le cadre d’une convention avec l’Autorité portuaire de Tanger Med. De quoi faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au...

L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers

La Omra pour les pèlerins étrangers débutera le 10 août prochain. Cette annonce a été faite par l’Arabie saoudite.

L’Espagne paie le prix fort de son rapprochement avec l’Algérie

L’Espagne a-t-elle bien fait de renforcer sa coopération avec l’Algérie, considérée comme « un régime imprévisible qui a perdu toute crédibilité, même aux yeux des Algériens eux-mêmes » ? C’est la question que se pose un journal...

Immobilier : les Marocains se ruent vers l’Espagne

Les Marocains ont acquis plus de 5 000 logements en Espagne, à fin juin 2021, soit 10,8 % du total des opérations. Suivent ensuite les Britanniques et les Roumains.

Coupe du monde : le Maroc envoie des milliers de policiers au Qatar

Le Qatar, pays organisateur de la coupe du monde de football 2022, a sollicité l’expertise du Maroc en matière de sécurité pour réussir l’organisation de la compétition.

Le Maroc se prépare pour recevoir sa commande de F-16 Block 72

Le Maroc envisagerait de mener certains travaux sur deux de ses grandes bases aériennes afin qu’elles soient capables d’accueillir les F-16 Block 72, dont la commande a été lancée, il y a deux ans.

Un militaire algérien tué par une bombe près de la frontière marocaine

Un attentat à la bombe est survenu mercredi près de la frontière algéro-marocaine, plus précisément dans la commune de At-Boussaïd à l’Ouest de la wilaya de Tlemcen. Le bilan fait état d’un mort (un garde-frontière algérien) et de deux...